Consommer du cannabis discrètement
Lifestyle

Consommer du cannabis discrètement

Les façons de consommer du cannabis discrètement

L’odeur du cannabis est incontestable. L’excuse de la skunk peut avoir fonctionné en 1970, mais elle ne sera plus d’aucune  aide aujourd’hui… En raison de la stigmatisation et du statut juridique, vous mieux être discret. Heureusement, il existe plusieurs façons de consommer de la marijuana sans se faire prendre. En fait, il existe des dispositifs, des méthodes d’ingestion, et des astuces que vous pouvez utiliser pour rester en dehors de toute détection… Voici différentes façons de consommer du cannabis discrètement…

Genius Pipe

La Genius Pipe est un dispositif révolutionnaire qui fait honneur à son nom – le génie… Il est petit et discret, tout en fournissant efficacement une expérience de fume saine. Parce que l’inhalation de la fumée chaude est connue pour avoir des effets néfastes sur les poumons, la pipe Genius vise à réduire cette gêne avec son design unique. Et sans l’utilisation d’un système de filtration d’eau volumineux, comme le ferait une pipe à eau. Ainsi, vous pouvez obtenir une fumée plus sûre pour vos poumons avec un dispositif réduit et donc portable…

Fabriqué en aluminium anodisé (indestructible), un matériau utilisé dans les dispositifs médicaux, le Genius Pipe utilise la science de la technologie dimple-surface (aérodynamisme) dans sa conception. En effet, la couche inférieure est recouverte en 2000 fossettes pour le refroidissement de la fumée à température ambiante tout en filtrant les goudrons, l’odeur et la résine à chaques taffes..

Bougie / Encens

Si vous êtes à l’intérieur, vous pouvez simplement allumer une bougie ou de l’encens comme une mesure de précaution supplémentaire.Vous pouvez utiliser l’encens pour masquer l’odeur, cependant il est recommander d’utiliser des sprays ou des bougies spécialisées dans l’élimination de la fumée (genre Febreze ou les bougies anti-cigarette).

Le plus difficile dans cette méthode est de prendre l’habitude d’allumer des bougies lorsqu’on ne fume pas, ce qui évidement rendra la scène et l’environnement moins suspect.Certaines pulvérisations sont faites pour éliminer les odeurs de fumée, et à terme ils finissent par masquer l’odeur de l’herbe. Plus la bougie est active, plus vite elle éliminera les odeurs indésirables…Après la session laissez la bougie allumée pendant environ 30 minutes pour plus de sécurité…

Utiliser un « Sploofs »

Ce genre de filtre à air, ou Sploofs comme le SmokeBuddy, peut être acheté pour minimiser l’odeur de la fumée exhalée. Ils sont conçus pour réduire la fumée secondaire, les odeurs et les polluants exhalés. Les Sploofs sont utilisés pour que la fumée ne gène plus les non-fumeurs en publique. D’ailleurs la devise de la marque est : « Gardez votre fumée vous-même. »

Sinon, vous pouvez faire vous même votre propre sploof, avec divers produits qui composent votre environnement à la maison. Voir avec un simple papier toilette vide qu’on remplira de feuilles de séchoir…Un tutoriel vous montre avec quelle simplicité la réalisation peut se faire :

Vaporiser

La fumée et la furtivité ne vont pas bien ensemble sauf si vous êtes un ninja… Mais dans le monde du cannabis, cependant, fumer est la méthode la moins discrète de consommation. C’est là qu’intervient les vaporisateurs. Pour les poumons la vaporisation est déjà un point très positif.

Mais dans le cas de la discrétion, notez que même si l’herbe sèche vaporisée sent quelque peu, l’odeur ne s’attardera pas aussi longtemps qu’avec la fumée par combustion. C’est un peu comme ouvrir les fenêtre dans une bagnole. Qui plus est on peut vaporiser des cartouches liquides de THC, pour une utilisation plus rapide et discrète.

Dabs

Le nom dab vient par définition veut dire: une petite quantité de quelque chose… Ce qui est pertinent quand vu que cette petite quantité est un concentré de marijuana, étudié pour obtenir un « high » élevé… Selon la force de vos dabs, un dixième de gramme pourrait vous lancer dans la stratosphère…

Le plus important en matière de discrétion, c’est que les dabs ne sentent pas, ou très peu la fleur de cannabis. Tout dépend du concentré, donc pour rester furtif choisissez en un qui a le moins d’odeur (évitez la résine fraîchement congelée). La raison pour laquelle l’odeur est moindre est parce que l’extraction c’est faite sur une partie de la plante qui contient le moins de terpènes. Dans les concentrés très élevé, l’odeur sera inexistante. Certains iront jusqu’à infusé les terpènes par la suite, ce qui nous intéresse pas dans ce cas ci.

Le seul danger en matière de discrétion, votre tronche…

Toutefois, la discrétion sera quelque peu comprise si vous ne vous munissez de quelques artifices si vous êtes en chemin… Mâchez de la gomme et mettez dans les gouttes pour les yeux parce que votre respiration et les yeux seront les seules choses qui pourront vous griller après une séance de dabs…

Le One-Hitter

Le One-Hitter est généralement un tube mince avec une cuvette étroite filtrée conçue pour une inhalation unique, ou «frappée», d’environ 25 mg. En distanciant correctement la flamme, l’effet sera plus léger, en la rapprochant, il sera plus fort…  Le One-Hitter minimise les déchets de combustion et de toxicité, et donc la fumée… Il représente certains avantages en matière de discrétion.

Tout d’abord, il est petit et portable, donc vous n’aurez pas de mal si vous devez le cacher. Deuxièmement, nombreux sont les One-Hitter qui imite les cigarettes en apparence. Un autre avantage de l’utilisation d’un « frappeur » est l’odeur. Vous pouvez ressentir l’effet d’un joint, sans pour l’annoncer à tout le quartier. Ils peuvent être en métal, en céramique ou en verre (le verre fournit une meilleure saveur). En outre, la combinaison d’un one-hitter et d’un sploof est ce qui fera de vous un ninja de la marijuana…

Comestibles

La meilleure méthode et la plus discréte de toute, sont les comestibles infusés… Vous passerez tout simplement pour un mangeur de brownie. Les comestibles infusés à la marijuana font aujourd’hui le succès des dispensaires aux USA. Qu’ils soient infusés au CBD ou au THC, ces produits sont évidement étudié pour une discrétion totale…

Vous trouverez même des gommes à mâcher contenant 300mg de THC, des capsules, des chips, de la bonne bouffe, du vin… Bref un comestible imite vos plats préférés et si vous vivez dans un pays ou le cannabis est interdit, une simple cuisine et un peu de patience fera l’affaire. Au pire si vous vous faites griller la marijuana sera dans votre ventre…

Tags : CannabiscomestibleDabsdiscretionvaporisateur
CannaPlus

The author CannaPlus

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis