Guide du premier joint

Le guide du premier joint de cannabis

Tout le monde se souvient de leur première fois, de leur premier joint de marijuana. Selon les circonstances et la qualité de l’herbe, l’expérience peut avoir été «bonne» ou «mauvaise». Dans la plupart des cas, une première mauvaise expérience peut être évitée en mettant en œuvre une planification mineure avant la fume. Ce guide est destiné à aider le stoner débutant. A lire absolument avant son premier pet ^^

Avant de commencer

Pour de nombreux stoners (pressés), la première fois qu’on fume de l’herbe n’est pas une expérience si fameuse. D’autres se sont pris une claque positive et mémorable dès la première bouffée. Il est donc important de noter qu’en majorité, on n’obtient pas ce « high » élevé…

Une deuxième fois souvent mieux réussite que la première…

Si c’est le cas, appliquez les mêmes règles de ce guide la «deuxième fois» et vous aurez cette fameuse « étincelle », ce high élevé, et donc une expérience très agréable.

Le cannabis c’est le cannabis

La première chose à faire est d’obtenir du bon matériel, et donc végétal de préférence… Obtenez la meilleure qualité possible de cannabis et d’une main sûre ! Si vous souhaitez obtenir un high très significatif et élevé, il est important que cette étape soit faite correctement. Évitez tout ce qui est coupé, car évidement la bonne herbe est naturelle !

Le temps est au cannabis

Moins de cinq grammes fera l’affaire et vous permettra d’aller de l’avant. De cette façon vous pouvez rouler quelques joints… Ce qui est largement suffisant pour en faire le tour, surtout si la qualité est à la hauteur des normes actuelles (une herbe contenant THC et CBD).

L’environnement

La prochaine chose importante à considérer est «où» se passera la première fois. Les lieux publics ont tendance à attirer les flics, comme un tas de mouches à un buffet de merde. Et là la première expérience pourrait se terminer en cauchemar. Trouver un endroit qui est «sûr» et sous votre supervision. Vous êtes la personne qui contrôle son espace…

Au contrôle de son environnement

La maison de quelqu’un, ou partout où vous savez que vous pouvez obtenir la paix et la tranquillité pendant un certain temps. Obtenez un espace confortable, et le configurez le en mettant en place :

  • Musique
  • De l’air frais
  • Accès à la salle de bain et à la cuisine (le cas échéant)
La musique est une nécessité absolue pour définir la bonne humeur

Les compagnons d’aventure

Si l’expérience est personnelle, évidement vous pouvez sauter cette étape… Toutefois, pour tous ceux qui souhaiteront créer leur première étincelle avec d’autres, assurez vous de vous entourez des bonnes personnes !. Et cela va en fonction de votre attente, si vous ne voulez pas d’un « singe » qui fait son spectacle la première fois, ne l’invitez pas !.

Évitez le les mimes …

Quand vous faites l’expérience de ces «nouvelles choses», personne n’a besoin de la vibration négative d’un autre. Ceci va avec les attentes et goût de chacun, mais en général il est recommander d’avoir proche de soi de quelqu’un d’expérimenté.

Exemple d’une personne expérimentée…

Car pour cette personne, le premier pet a était tout autant sacré que celui que vous allez vous fumer. Enfin, surtout si vous êtes tous «débutants»… Avoir quelqu’un d’expérience à ses côtés peut faire en sorte qu’on garde la tête « froide » tout au long du voyage…

Grignotage(s)

Quasi imparable lors des premières expériences, la faim soudaine (munchies). Assurez la bouffe en amont ! Vous aurez certainement faim et soif dès le premier joint. Et si vous ne voulez pas faire face à « le monde extérieur », obtenez vos casses-dalles en avance. Prenez au bon goût de chacun, et n’hésitez sur les boissons fruitées.

Si vous êtes vraiment affamé, un classique : la livraison de pizza !!. C’est l’interaction minimale avec le monde extérieur et vous obtenez une nourriture … qui est toujours agréable.

La méthode

Maintenant que vous avez mis en place l’environnement, que vous avez dépisté les relous, sécurisé votre fringale et que l’herbe à l’air fameuse, il est temps de la fumer !. Il existe de nombreuses façons de consommer de la marijuana. Les méthodes les plus courantes incluent les tuyaux, du bong à la vaporisation, ou les joints…

ou le chilium…

Pour une première, les bongs sont déconseillés, voir même la dab, même si ce sont des méthodes diaboliquement efficaces…  Peut être un stylo à dab, mais évitez les bongs pour une première surtout si c’est votre première rencontre avec la plante. Il en va de même pour les comestibles, et l’huile de cannabis.

Première expérience réussite, car modeste et confortable…

La rencontre la plus sûre et la plus franche pour une première fois, c’est à l’ancienne. Joint ou pipe, pour que vous puissiez dosé et ressentir à votre convenance les effets. Mais ne nous inquiétez pas, une bonne herbe dans un joint peut être une rencontre forte et magique, du moment ou çà s’effectue en douceur. Le cannabis n’est pas vraiment une drogue, devenir un véritable stoner se fait de façon progressive.

La maîtrise

Maintenant que vous êtes prêt, il est temps de ressentir cette « étincelle » si particulière. Il suffit donc d’inhaler lentement, et de se laisser emporter par le flux. Comprenez qu’il est impossible pour vous de surdoser la marijuana. Si vous vous sentez bizarre, grignotez un peu. Ceci permettra de réguler votre high. Et si vous êtes étourdi ou quelque chose du genre, boire de l’eau et se coucher … La sensation passera bientôt.

Maîtrise du « High » avec une bonne glace

Enfin le principal est de s’amuser avec l’herbe. C’est une expérience très agréable que des millions de personnes apprécient chaque jour. La musique sonne mieux, les conversations deviennent plus profondes et certains objets aléatoires peuvent être drôles comme l’enfer 🙂

Naissance d’un Stoner…
Tags : CannabisCBDdébutantexpérienceherbeHighjointstonerTHC
CannaPlus

The author CannaPlus

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis