Les propriétés antiémétiques du cannabis

De multiples études médicales montrent que le cannabis est un traitement antiémétique efficace. Afin de soulager les nausées et les vomissements en général. La marijuana est plus efficace, en fait, que de nombreux produits pharmaceutiques, et avec moins d’effets secondaires. Avec l’inflammation et la douleur, la nausée est l’un des trois grands symptômes efficacement traités par la marijuana.

Le pouvoir du cannabis

Nombreuses sont les personnes qui luttent contre les nausées (foie et problèmes intestinaux). Certains connaissent la puissance du cannabis pour apaiser les nausées. C’est une question de confort de vie, principalement, et cela fait une énorme différence. Les patients atteints de cancer qui subissent une chimiothérapie ou un traitement par rayonnement, ont été l’un des premiers groupes à découvrir cette merveilleuse et principale propriété du cannabis.

Le cannabis permet de manger, et de garder la nourriture dans son ventre, ce qui aide à lutter contre la perte de poids. Les patients qui luttent contre le VIH ont rapidement trouvé que le cannabis très utile pour les mêmes raisons. La plupart des patients ne nécessitent que quelques taff de cannabis pour apaiser leurs nausées. Ceux qui essaient la marijuana pour la première fois dans un contexte médical sont souvent étonnés de son efficacité et de la rapidité avec laquelle il agit.

Le réveil du Dr. Grinspoon

Le Dr Lester Grinspoon , chercheur à Harvard et ami de Carl Sagan, bien qu’il ait déjà écrit le livre de référence Marihuana Reconsidered, ignorait les propriétés antiémétiques du cannabis. Pendant un dîner, un collègue oncologue de Grinspoon  lui a dit qu’un patient atteint de leucémie depuis l’age de 17 ans avait utilisé de la marijuana pour traiter efficacement les nausées résultantes de sa chimiothérapie.

Un jour, en rentrant d’une séance de chimiothérapie avec son fils, Danny, âgé de 15 ans, qui luttait contre la leucémie infantile, un couple lui suggère de se procurer de la marijuana pour traiter les nausées post-traitement de son fils. Mais le Dr Grinspoon a d’abord rejeté l’idée, à cause de l’illégalité du cannabis. En dépit de l’opposition de son mari, Mme Grinspoon a obtenu la marijuana pour son fils…

Après que Betty Grinspoon ait partagé le cannabis avec leur fils, et à la suite du dernier traitement en chimiothérapie, le Dr Grinspoon a noté que Danny était exceptionnellement détendu, heureux.

« Avant, avec cette chimio en particulier, il est devenu nauséeux et s’est senti terrible tout de suite », a déclaré le Dr Grinspoon

Mais ce jour-là, au lieu d’être en proie à la nausée, Danny a demandé s’ils pouvaient s’arrêter pour un sandwich sur le chemin du retour…

« Il n’a jamais eu aucune difficulté avec des nausées et des vomissements avec d’autres traitements pour aussi longtemps qu’il a vécu. Il était libre de cette inquiétude. C’était une aubaine. » – Dr Grinspoon

La preuve médicale

Depuis plus de 40 ans, en 1975, le New England Journal of Medicine publiait les résultats d’une étude sur les effets du THC contre les nausées et les vomissements. Ainsi, aucun patient n’a vomi en expérimentant un «high» subjectif. En effet, le tétrahydrocannabinol oral a des propriétés antiémétiques et est nettement meilleur qu’un placebo pour réduire les vomissements provoqués par les agents chimiothérapeutiques.

«Chez les patients qui éprouvent déjà des nausées ou des vomissements sévères, les pilules sont généralement inefficaces, en raison de la difficulté à les avaler ou de garder une pilule dans le ventre. Ainsi que l’apparition lente de l’effet de la drogue », conclu un rapport de 1999 des Instituts de médecine

Dr Donald Abrams est le chef de la session en hématologie et en oncologie au San Francisco General Hospital. Mais aussi professeur de médecine clinique à l’Université de Californie, à San Francisco, a rapporté Newsweek en 2015 :

« Un jour ne passe pas où je ne vois pas un patient atteint de cancer qui a des nausées, des vomissements, une perte d’appétit, la douleur, la dépression et l’insomnie »

Selon le Dr Abrams, le cannabis « est le seul anti-nausée en médecine qui augmente l’appétit. »  Finalement, les oncologues ont reçu le message. Un total de 82 % d’entre eux ont convenu que le cannabis offre une option de traitement aux patients atteints de cancer subissant une chimiothérapie.

Les cannabinoïdes

Étant donné que les traitements pharmaceutiques sont généralement beaucoup plus coûteux que la marijuana. En outre, des solutions inefficaces pour de nombreux patients, en plus d’avoir de nombreux effets secondaires… En effet, le cannabis devient le traitement de choix pour de nombreux patients soufrant de nausées. Après tout, les seuls effets secondaires de la plupart des expériences sont le High, les soudains apétits, et la somnolence (si vous employez un indica). Ce qui est largement préférable que de sentir mal au niveau de votre estomac…

Effet secondaire du cannabis, l’appétit…

Deux cannabinoïdes importants se trouvent dans la marijuana, le THCV et le CBDV. Ces molécules «peuvent avoir un potentiel thérapeutique dans la réduction des nausées», selon une étude de 2013 publié dans le British Journal of Pharmacology. En outre, les cannabinoïdes ont été administrés à des rats de laboratoire afin de mesurer leurs effets sur les nausées induites par la toxine.

Les principaux cannabinoïdes du cannabis

L’étude du Michigan

En 1982, le département de la santé du Michigan a mené une étude impliquant des patients atteints de cancer subissant une chimiothérapie. Ainsi, l’étude a impliqué 165 participants cherchant à atténuer les nausées et les vomissements. Les patients ont été placés dans l’un des deux groupes de contrôle, ceux utilisant la marijuana et ceux prenant du Torecan. En outre, les patients pourraient choisir de passer à la thérapie alternative si la première échouait. 90 % des patients recevant du cannabis pour se soulager des nausées et des vomissements voulait continuer à l’utiliser. Seulement 8 sur 83 patients qui ont reçu de la marijuana ont choisi de l’arrêter et d’essayer le Torecan… Mais 22 des 23 patients ont décidé d’arrêter le Torecan et de passer au cannabis…

Le Torecan finalement boudé par les patients …

Selon cette étude, 71% des patients recevant la marijuana ne signalaient plus de vomissements. Au pire, des nausées modérées suite à des traitements de chimiothérapie. Le côté principal a noté dans l’étude du Michigan était l’appétit, avec 32 % des patients rapportant des appétits soudains.

Les meilleures façons de consommer du cannabis pour la nausée

Puisque la rapidité du soulagement est importante, beaucoup préfèrent fumer ou vapoter. Et ceci par opposition à ingérer des comestibles ou des gélules. En effet, les comestibles prennent de 45 minutes à quelques heures pour qu’ils soient effectifs, et c’est trop long à attendre en étant malade…

Les vaporisateurs sont de plus en plus populaires auprès des patients atteints de nausées qui veulent éviter la fumée, mais qui souhaitent se soulager rapidement.

Dans les cas extrêmes, en raison de la sensibilité respiratoire, les teintures et les pilules sont plus disposées. Avec des teintures les effets prennent plus rapidement que les comestibles.

Meilleures souches pour les nausées

Certaines souches de cannabis se sont avérées plus efficaces que d’autres pour lutter contre les nausées. En effet, la souche sud africaine Durban Poison, par exemple, est particulièrement efficace pour réduire ou éliminer les nausées. D’autres souches sativa qui sont particulièrement efficaces contre les nausées comprennent la Sour Diesel et la Trinity.

La Sensi Star

Les souches Indica tueuses de nausées comprennent:

  • Sensi Star
  • MK Ultra
  • Mango
  • Blackwater
  • Purple OG Kush

Les hybrides efficaces contre les nausées comprennent:

  • Dutch Treat
  • Jillybean
  • White Fire OG
  • Thin Mint Girl Scout Cookies
  • SFV OG
  • Deadhead OG
La White Fire OG

Bien sûr, l’arbitre final de l’efficacité contre la nausée est l’effet qu’une souche particulière de cannabis a sur vous. Si cela fonctionne, c’est la partie importante !

Tags : antiémétiquecannabis médicalcannabis thérapeutiqueÉtudenauséesrechercheTHCvomissement
weedmaster

The author weedmaster

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis