Le cannabis légal cartonne en Suisse
légalisation

Le cannabis légal cartonne en Suisse

La Suisse n’est pas neutre vis à vis de la marijuana

Le pays montagneux célèbre pour rester hors des petits conflits de l’Europe… Tout en jouissant de son propre statu qui a récemment décriminalisé la petite possession de cannabis. La vente et l’utilisation n’est plus un crime en Suisse. Toutefois la Suisse à choisi un format de cannabis, dit « light ».  Et aujourd’hui riche de son succès, et de sa loi; la vente de chanvre contenant moins de 1% de THC explose !

La  Suisse et le CDB haut de gamme

La suisse est le deuxième pays  au taux de consommation de marijuana le plus élevé parmi les jeunes. En dépit d’une interdiction générale du THC, le marché du cannabis explose !! L’explication est simple, il existe un marché croissant pour la vente libre et les ventes légales de cannabis dans les dispensaires esthétiquement agréables. Un cannabis riche en CBD, mais très pauvre en THC qui fait le succès des commerçants en tout genre.

Les cantons romands autorisent la culture du chanvre

Talking Drugs note que si la loi suisse interdit le THC. Mais le cannabis avec moins d’un pour cent de THC est parfaitement légal. Dans la plupart des pays, le «cannabis» avec un tel niveau de THC est classé comme le chanvre en Amérique, le seuil est de 0.3 % THC. Tout ce qui est plus bas est considéré comme « chanvre » tout court. Et le droit fédéral le tolère… Tout ce qui est plus élevé est « marijuana », ce qui reste majoritairement illégal, et dans le monde entier… Mais il existe une autre distinction : Le chanvre suisse…

« CPURE » ou le cannabis légal vendu comme substitut au tabac

Tandis que les Suisses apprécient clairement la marijuana et n’ont aucune difficulté à la trouver sur le marché noir. Les Suisses aiment aussi la fume sans ordonnance. Exemple, le cannabis à haute teneur de CDB, vendu sous la marque « C-Pure » est disponible dans les principaux  magasins à travers le pays.

Une consommation explosive

Vu le succès soudain, les policiers suisses ne perdent plus leur temps à tester le consommateur. Car effectivement vu que le taux de THC est moindre, bien souvent ils font « chou-blanc ». Ce qui coûte une fortune aux contribuables… Les experts déplorent l’inefficacité des flics à proposer une solution plus «novatrice», la Suisse tourne donc la page à la répression.  Ce qui conduit, très rapidement, à un marché en plein essor, libre et sophistiqué pour le cannabis Suisse riche en CBD. La suisse arrive à un niveau qui pourrait même se comparer aux dispensaires haut de gamme dans le Colorado et la Californie.

L’attirail « cannabis » en vente libre

La Suisse a des «dispensaires» vendant diverses souches riches en CBD, ainsi que de l’huile, et de la teinture, des boissons dans plusieurs grandes villes.  Qui plus est, vous pouvez acheter cette weed riche en CBD sur internet. Pour 24 francs suisses, vous pouvez vous procurer 10 grammes de CBD à 7,2 % (0,4% de THC ). Ceci livré devant votre porte…

Vers les clubs de cannabis

Au début de l’année dernière, les autorités suisses ont lancé un plan visant à ouvrir des « clubs de cannabis ». Mais, à en juger, le plan n’est pas très avancé… En outre, il va de soi que le prochain mouvement dans une société si progressive, serait de relâcher toutes les lois envers la marijuana.

4 projets pilotes de « cannabis clubs » à prévoir dans les villes de Zurich, Bâle, Berne et Genève

En attendant, étudiants, banquiers, ouvriers, clients de 18 à 80 ans se pressent dans les magasins pour se procurer du « Cannabis Légal ». Toutefois, rappelons , que la norme Suisse sur le Chanvre n’est pas du tout compatible avec la loi Française, ni les lois dites « Européennes »…

Tags : CannabisCannabis LegalCBDchanvredispensairelegalisationSuissetabac
emnl

The author emnl

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis