Culture & Grow

Le succés de l’huile DHO

L’huile DHO, la nouvelle star du monde cannabique

L’huile de chanvre extraite des fleurs de Cannabis à l’aide de gaz, d’éther diméthylique ou d’abréviation DHO est l’un des nouveaux extraits de cannabis les plus populaires au monde. Cette extraction est considérée comme la plus riche en terpènes et en cannabinoïdes. En comparaison, de la classique huile BHO, elle est donc mieux adapté pour traiter les patients. En 2016, la demande croissante des États-Unis pour ce nouveau type d’extrait n’a fait qu’augmenter. Jusqu’à récemment cette huile était le produit final pour les connaisseurs, et les experts du cannabis. Désormais l’huile DHO devient l’acquisition la plus intéressante parmi tous les extraits de marijuana…

Le DHO

Comme son homologue BHO, le DHO est également un produit extrait à partir des fleurs de cannabis. La différence entre ces deux extraits réside dans le type de gaz utilisé dans le processus de préparation. Alors que le BHO est produite à l’aide de butane, le DHO est généré à partir de gaz appelé éther de diméthyl, qui est lui-même plus connu sous l’acronyme de DME.

Les buds doivent être fraîchement récoltées

Le gaz DME

L’éther de diméthyle est un gaz très volatile, similaire dans la structure aux propriétés chimiques du gaz de butane. Le DME est principalement utilisé dans les aliments (refroidissement), dans le médical (inhalateurs) et dans la recherche en général. Ainsi que dans d’ autres industries qui cherchent à exploiter leurs propriétés uniques comme combustible de substitution pour la production d’énergie.

Extraction de cannabis avec de l’éther de diméthyle

En outre, beaucoup l’utilise dans l’industrie de production. En effet, le DME est utilisé comme matériau pour la production d’extraits de plantes et d’autres mélanges d’aromathérapie. Car ce gaz tire pleinement parti des ingrédients actifs des fleurs de cannabis.

L’extraction organique DME

L’extraction organique est produite sur la base des liaisons covalentes des atomes de carbone. Ce qui aide à maintenir l’accumulation d’autres matériaux, comme les cannabinoïdes et ses quiterpènes des fleurs de marijuana.

Liquide DHO après distillation

Lors du processus d’extraction au gaz DME, la matériau végétal se dissout et converge vers une solution liquide de couleur brun-verdâtre. Ensuite après raffinage (par la chaleur), une forte concentration de l’ingrédient actif se condense vers un nouveau matériau…

Raffinage du DHO avec chauffage

Selon les déclarations des sociétés produisant du DHO, le produit final qui en résulte a un goût plus riche, et un impact plus puissant sur le consommateur…

Différences entre DHO et BHO

En ce qui concerne les différences entre le BHO et le DHO, la première question, en particulier parmi les producteurs en herbe serait quel est le gaz le plus dangereux… Evidemment, utiliser de l’ éther au lieu de butane est beaucoup plus avantageux en terme de sécurité. En résulte un rendement plus élevé lors de l’extraction, mais aussi le maintien des matériaux rares, les sesquiterpènes.

DHO solide après distillation

Les sesquiterpènes

Les terpénoïdes sont une classe de composés naturels qui sont composés de motifs d’isoprène, ce qui est une unité de carbone 5. Les terpènes sont en outre classés en fonction du nombre d’atomes de carbone (ou le nombre d’unités isoprène) dans leurs structures chimiques. Composés ainsi avec 5 atomes de carbone tels que l’isoprène sont connus comme hemiterpènes, (10 atomes de carbone ou 2 unités isoprène) sont appelés monoterpènes. Et ceux qui ont 15 atomes de carbone (ou 3 unités isoprène) sont appelés sesquiterpènes…

Les sesquiterpènes ont de très larges applications mais sont malheureusement rares, ils sont donc précieux

Le solvant idéal

L’extraction DHO préserve donc l’intégrité des ingrédients actifs – à la fois cannabinoïdes et les sesquiterpènes responsables de l’odorat et du goût. L’indice est largement plus élevé lors d’une extraction par gaz DME en raison de la masse de l’atome à polarité inférieure. Le gaz DME est un solvant idéal qui ne nuit pas à la plupart des matériaux existants de la plante. Selon l’indice qui détermine la qualité du solvant, les propriétés moléculaires de ce gaz est considéré comme ayant la capacité de crête plus élevée que tout autre gaz utilisé pour extraire des plantes. Ce résultat peut être vu surtout par la couleur riche du mélange, comme on le voit dans la comparaison effectuée à la fin de cette vidéo :

Le niveau de sécurité

Mis à part la différence de qualité du produit final, il réside un inconvénient majeur à l’utilisation du DME… Il est très réactif et capable de digérer complètement votre plastique, de sorte que vous ne devriez pas utiliser des contenants qui ne sont pas fabriqués en verre ou en matière industrielle rigide. Cependant, il y a deux autres avantages inhérents à l’utilisation du gaz DME.

Petite explosion au butane (BHO) …

Ses faibles niveaux de volatilité et de forte odeur distinctive, qui, ensemble, font un gaz beaucoup plus sûr à l’utilisation que le butane explosif… Toutefois l’extraction est une affaire de professionnel, même dans le cas de la DHO.

Publicité d’un produit DHO à base de Lemon Kush (de DHO medicinal), surement très riche en sesquiterpènes…

Dernier avantage et pas des moindre, le gaz de DME  peut être produit à partir de déchets biologiques tels que les consommables. Contrairement à d’autres gaz, il ne tire pas ses ressources de la terre !! N’oubliez pas que l’extraction est une affaire de spécialiste !! A cet actif, nous recommandons aux professionnels bdclab.store, l’unique boutique française spécialisée en extraction.

Tags : BHOCannabischanvreDabsDHOextraction
emnl

The author emnl

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis