Medical

Le Brésil autorise la vente de médicament à base de Sativa

Le Brésil pourrait-il s’approcher de la légalisation ?

Le Brésil émet une première licence pour la vente d’un médicament à base de cannabis sativa

Alors que la légalisation des drogues reste un tabou au Brésil, l’Agence nationale de surveillance de la santé (Anvisa) a délivré pour la première fois une licence pour un médicament à base de cannabis. Le médicament, Metavyl, a 27 milligrammes de THC et 25 milligrammes de CBD par millilitre. Les deux substances proviennent du cannabis sativa. Toutefois le Brésil est toujours exposé à ses propres contradictions. Ce qui n’exclut pas une hypothétique légalisation dans les temps futurs.

Cannabis médical au Brésil

Selon Reuters, le médicament sera disponible sous forme de spray oral. Le Metavyl est étudié pour les patients atteint de sclérose en plaques. Toutefois, ce nouveau médicament recevra le « label noir » d’Anvisa. Il s’agit du plus haut niveau de contrôle de médicaments au Brésil. Seuls les adultes qui n’ont pas répondu à d’autres médicaments «traditionnels» peuvent utiliser le Metavyl.

L’huile de chanvre CBD [RSHO] ™ de la société Real Scientific Scientific ™ est approuvée par le gouvernement (Label bleu)
Le système judiciaire brésilien a récemment permis aux familles de cultiver du cannabis à la maison pour traiter certaines maladies. Lundi, une décision judiciaire a accordé le droit d’utilisation à la famille d’une jeune fille de 13 ans souffrant du syndrome de Dravet (une rare encéphalopathie épileptique génétique).

« Il ne fait aucun doute que, dans ce cas, la culture [du cannabis] n’a aucun rapport avec le trafic de drogue », a déclaré le juge de l’affaire.

En fait, les juges ordonnent aux familles d’obtenir des médicaments à base de cannabis via d’autres pays. Mais ces traitements peuvent être très coûteux, atteignant jusqu’à 1500 $ par mois.

Briser le tabou

En 2011, l’ancien président du Brésil, Fernando Henrique Cardoso, a participé à un documentaire sur la guerre contre la drogue. Breaking the Taboo explore la conclusion de la Commission mondiale sur la politique des drogues selon laquelle la libéralisation est la meilleure approche en matière de politique des drogues.

Alors que les législateurs ont adopté la Loi sur les drogues en 2006 dans le but de décriminaliser l’usage des drogues, cela a eu l’effet inverse. La loi a porté de trois à cinq ans la peine minimale d’emprisonnement pour trafic… Incapables de fournir une bonne défense, ceux pris avec des quantités minuscules de marijuana peuvent se retrouver en prison pendant des années… Depuis l’adoption de la loi, la population carcérale du Brésil a augmenté de 339%…

Une marche pour la légalisation de la marijuana à Sao Paulo, Brésil …

Au Brésil la répression est aussi un échec, le pays est totalement dépassé par la corruption. Il se pourrait bien que la légalisation soit proche en vue des énormes conflits d’intérêts (marché noir) qui ravagent le pays.

Tags : Brésilcannabis médicallegalisationtraitement
emnl

The author emnl

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis