close
Culture & Grow

Précautions à prendre lors du dabbing

Connaître les risques potentiels du dabbing et les éviter

Les jeunes utilisateurs de cannabis sont plus susceptibles d’être exposés à des formes plus récentes et plus puissantes de marijuana. La dabs est un extrait hautement concentré de THC (tétrahydrocannabinol) – ingrédient psychoactif de marijuana.  Alors qu’un joint typique est 11% à 21%de THC, la dabs peut en contenir plus de 80 %. Le “High” est écrit comme «féroce». Et là réside le danger, ou une partie de celui-ci. Faire de la Dab est tout aussi spectaculaire… Toutefois les dabbers ont tendance à savoir ce qu’ils font et ce qu’il faut éviter. Mais il est important pour tout le monde de connaître les risques potentiels et de savoir comment les éviter.

Le dabbing

Le dabbing est de réaliser que c’est juste une forme contemporaine de vaporisation “à chaud”. La surface en acier inoxydable (ou en céramique ou quartz) est chauffée directement et cette surface est utilisée pour vaporiser le concentré

Les différents types d’extraits concentrés

.La flamme n’est jamais appliquée directement sur le produit. En conséquence, la vapeur contient principalement de l’eau et des cannabinoïdes plutôt que le mélange de goudron et d’hydrocarbures aromatiques potentiellement dangereux contenus dans la fumée.

Actif à ~ 450 ° F…

Il a été bien établi que la vaporisation est beaucoup plus sain que le tabagisme réel. Bien sûr, certaines plates-formes peuvent présenter différents défis en matière de sécurité … les torches au propane et au butane nécessitent un gaz comprimé qui nécessite toujours un stockage et une sécurité appropriés pour éviter toute explosion…

Le High

La dab peut entraîner des battements cardiaques rapides, des psychoses, des phases paranoïdes et des hallucinations. Ainsi que ainsi que des accidents et des chutes… Certains sont également préoccupés par le potentiel d’abus qu’offre la dab. L’effet est rapide, puissant et élevé…

Courage Kevin…

Dans une étude, des chercheurs ont constaté que les utilisateurs considéraient la dab comme la forme la plus dangereuse de consommation. Pourtant la dabs est semblable à la fume traditionnelle, en vue de la même substance (THC). Mais, la différence est comparable entre une bière ordinaire (-5% d’alcool) et la plus forte des vodka (95% d’alcool).

En raison de la tolérance qui est développée – de plus en plus de doses sont nécessaires pour produire le même effet. En outre, bien que de nombreux partisans répudieront l’idée même que la marijuana est une drogue de passage, l’immersion dans la culture de la dab peut conduire à l’abus d’autres substances. Particulièrement parmi les gens vulnérables émotionnellement ou sur le plan génétique.

L’homme volant

En 2015, un accident d’extraction de pétrole envoyé Ryne Wilhelmi voler par les airs. Une vanne a éclaté le système en boucle fermée. Et alors l’électricité statique de son sweat-shirt a “attrapé” le gaz fuyant de butane… C’est alors que ses voisins ont entendu une forte explosion et ont vu la fusée-extracteur dans l’air. Étonnamment, Aspen Times a rapporté que Wilhelmi a souffert seulement de petites brûlures au premier degré…

FIRE !!

Deux après qu’il ai quitté la surface de la Terre, Ryne attérit en prison…. Ryne Wilhelmi était confiant au moment où son installation était confiné dans les limites de la loi, en disant aux médias locaux que :

“C’est légal tant que vous travaillez sur un système en boucle fermée”.

Mais les procureurs locaux n’ont pas partagé son point de vue. Ils l’ont accusé d’avoir causé un incendie au quatrième degré. Une accusation à laquelle Wilhelmi a plaidé coupable et qui pourrait le mener jusqu’à six ans de prison, comme l’a rapporté le Denver Post… Le procureur de district est durement opposés à l’utilisation d’extracteur

“Le traitement de la marijuana est une activité volatile qui ne devrait être effectuée que par des professionnels agréés», a déclaré Bruce Brown dans un communiqué. “… L’huile de hachage légalisée (la dab) ne devrait pas être autorisée…”

Wilhelmi 26 ans a admis à l’époque de l’explosion que c’était bel et bien «est un échec légitime»…

La production

La production de dabs est donc un processus dangereux dans lequel le gaz butane est utilisé pour extraire le THC. Le butane est ensuite brûlé, ne laissant que le concentré épais. Les amateurs peuvent accidentellement allumer des vapeurs volatiles de butane, conduisant à des incendies, des brûlures et des explosions si graves qu’ils ont détruit des maisons…

Véritable laboratoire d’extraction…

L’équipement que vous utilisez pendant le processus d’extraction peut contenir des ingrédients dégoûtants qui pourraient éventuellement entrer dans votre système. Par exemple, votre bong métallique pourrait être rouillée et avoir la soudure sur elle, qui se retrouverait dans votre huile de hash de butane et directement dans votre corps.

Aucun risque sanitaire avec les “Dragon Balls”

Cependant, fumer ces contaminants chimiques anonymes est évitable. L’achat d’équipement de haute qualité et le nettoyage de votre gré  aidera à prévenir l’ingestion d’ingrédients nocifs. Assurez-vous donc de garder votre équipement propre.

 La qualité de l’extraction

La plus grande préoccupation est la qualité de la marijuana. Si vous avez des contaminants (c.-à-d., Des pesticides, des herbicides, des champignons) sur votre plant, cela va se détacher et se fixer dans l’extrait. Ensuite, lorsque vous évaporer le solvant, vous aurez effectivement un concentré de toutes ces choses…

La gerbouille est un très mauvais signe dans la consommation de cannabis…

C’est véritablement le vrai danger. Les pesticides sont généralement extrêmement dangereux dans la façon dont ils peuvent affecter votre système nerveux et immunitaire. Et personne ne voudrait consommer cela, ni chopper une maladie persistante… Comme si les Dabbers incompétents ne suffisaient pas, il faut aussi se méfier des criminels… De ceux qui font un produit rapide avec un matériau sale et contaminé.

 «Vous avez tout un spectre de gens peu scrupuleux là-bas qui vont faire quoi que ce soit pour essayer de gagner de l’argent», dit le Dr Melamede. “Personnellement, je n’utiliserais pas de produit de cannabis si je ne savais pas qui l’a produit et / ou n’avait pas fait analyser correctement.”

Le secret santé d’une bonne dab, une bonne weed…

Tout le monde s’accorde à penser que le plus gros risque pour la santé est de fumer du BHO sale… Ceci offre la possibilité d’ingérer des contaminants nocifs qui ont pu être infusés dans le concentré pendant le processus d’extraction.

La tolérance

Dr Sulak est plus préoccupé par la puissance de la dabs que le fait que vous pourriez brûler votre maison… Dabs ont une forte dose de THC que vous administrez si rapidement que votre corps pourrait s’habituer aux niveaux élevés de THC.

Si votre tolérance augmente, vous aurez besoin de plus grandes quantités d’herbes pour atteindre un niveau élevé. Le pire scénario, vous pourriez avoir de la difficulté à obtenir un High de cannabis à base de plantes après que votre corps s’est habitué à la dabs.

Au pire, fumes un pet…

Cependant, il existe de nombreuses façons de lutter contre une tolérance élevée, comme prendre une pause ou tout simplement faire des petites sessions…

Nouvelle forme de marijuana

Des recherches plus approfondies sont nécessaires sur les nombreux risques sanitaire.Il est probable que la légalisation augmente le taux d’expérimentation de cette nouvelle forme de marijuana. La santé, l’éducation et les autorités chargées de l’application de la loi doivent se renseigner sur les dangers.

Le dabbing devient très populaire aux USA

Un écrivain pour «High Times», qui se décrit comme la «source définitive pour toutes les choses de la marijuana», conclut en toute simplicité… :

“Cette mode de forme de consommation du cannabis qui amène les gens à se déshabiller et à se rouler dans les brancards, devrait faire une pause…”

En effet, la popularité croissante de dabbing inquiète même le plus hardcore des partisans de la marijuana. Mais le Dabbing est sûr tant que vous achetez un concentré qui a été testé propre et qui vient d’un fournisseur, ou d’une connaissance de renom.

Conseils pour débutants

Pour un débutant, le procédé peut paraître un peu intimidant. Mais, le dabbing n’est pas dangereux et vous donnera de loin des sensations bien supérieures à ce que vous avez connu. Toutefois, voici quelques conseils (pour débutants), concernant cette méthode de consommation de plus en plus populaires :

L’environnement

Chose important lors du dabbing, est l’expérience qui doit se faire dans des conditions favorables (surtout pour un premier essai). Un environnement calme et confortable est de mise pour cette première expérience. Il vous évitera d’être trop anxieux, mais surtout un environnement relaxant rendra l’expérience de la dab plus intéressante.

Le contenu en THC étant très élevé (+60%), le débutant se doit d’expérimenter sa première frappe dans un lieu confortable, pour éviter une quelconque angoisse…

La bonne journée

À vrai dire, la première expérience se jouera à pile ou face. Vous pourriez vous sentir parfaitement bien, ou d’un autre côté n’avoir absolument envie de rien faire… En ce qui concerne votre première frappe, choisissez un jour de repos avec rien de prévu…

NE RIEN FAIRE est idéal pour votre premier dabbing…

Petit à petit…

Vous êtes débutant, assurez vous de commencer doucement… Les effets du dabbing sont intenses, et peuvent surprendre… Commencez avec des microdoses de concentrés, et augmentez la frappe au fur et à mesure…

La première fois, on ne peut pas profiter de tous les effets puissants du dabbing… Ne soyez pas pressé, allez-y doucement.

Hydratation

Le dabbing reste la méthode de consommation la plus chaude (littéralement). La gorge du débutant peut subir une brûlure, surtout lors d’une première incontrôlée… Gardez de l’eau à portée de main, ou une quelconque boisson rafraîchissante… Vous allez probablement tousser…

La température du clou (nail), peut monter à environ 482 degrés…

Ayez pour pote un expert du dabbing…

Surement l’un des meilleurs conseils pour débutant. Observez sur internet un “professionnel” du dabbing, ou ayez pour pote un habitué. Il vous donnera les instructions adéquates pour votre première frappe. Mais aussi vous analyserez son comportement, pour ne pas gaspiller votre précieux extrait… Ceci évitera maints désagréments, comme les brûlures ou un “high” inattendu…

Les conseils d’un pro, apportent toujours de la clarté sur le procédé.

Précautions à prendre lors du dabbing
5 (100%) 4 votes
Tags : DrogueÉtudeExtractionLoiTHCUSVaporisation
fr French?
X

Inscrivez-vous à la Newsletter

Retrouvez gratuitement toute l’actualité

copyright © Newsletter | BLOG-CANNABIS