Des joints offerts pour l'investiture de Donald Trump
légalisation

Des joints offerts pour l’investiture de Donald Trump

4.200 joints offerts pour l’investiture de Donald Trump

Les défenseurs du cannabis à Washington DC envisagent d’accueillir le prochain commandant en chef, lors de sa journée d’inauguration, en distribuant des milliers de joints. Alors que Trump reste muet sur la légalisation, les organisateurs voient son investiture comme une occasion de faire connaître leur position sur le cannabis.

4.200 joints à 4 minutes 20

La Coalition pro Cannabis de Washington DC (DCMJ) prévoit de distribuer gratuitement des milliers de joints  le jour de l’investiture et de l’allocution du président élu Donald Trump. Le nouveau Président des Etats-Unis Donald Trump fera sa déclaration d’investiture à la Maison Blanche le 20 janvier prochain. Et à exactement 4 minutes et 20 secondes pendant son discours, 4.200 joints seront allumés en signe de protestation.

Evidemment, 420 est largement reconnu comme un code ou un symbole de la marijuana.

4.200 joints seront généreusement offerts aux participants de l’investiture de Trump, et ceci pour rappeler le débat national autour du cannabis. Les organisateurs de l’événement affirment que «ce n’est certainement pas un événement anti-Trump, ni même une tentative de perturber la cérémonie», rapporte le WUSA 9.

« On va distribuer de l’herbe pour l’inauguration et on va même encourager les gens à fumer pendant le discours. » déclare Adam Eidenger

Adam Eidinger, fondateur de la DCMJ, un groupe de l’initiative 71 à Washington DC, a déclaré que

«le message principal est qu’il est temps de légaliser le cannabis au niveau fédéral».

L’initiative 71

Initiative 71 a fait en sorte récemment que tout citoyen de DC peut posséder jusqu’à deux onces de marijuana. Ainsi que de le cultiver et d’offrir du cannabis. Toutefois l’initiative 71 empêche toujours la vente légale de la substance.

Eidinger craint que les progrès réalisés au cours de l’administration Obama soient perdus avec Trump. En particulier à cause de la nomination de personnalités assez particulières… Pour exemple, le sénateur de l’Alabama a suggéré que la marijuana est «dangereuse». Le sénateur prévoit d’appliquer la loi fédérale contre tous les aspects de la plante de cannabis…

Une équipe pas très cannabis…

Les cadeaux d’inauguration de la Coalition de défense du Cannabis sont légaux. Mais ils ne sont pas autorisés à être consommer sur les lieux (comme prévu au National Mall…).

«Nous allons leur dire que s’ils fument dans une propriété fédérale, ils risquent d’être arrêtés. Mais, c’est une forme de désobéissance civile « , a déclaré Eidinger.

Washington D.C. jouit du cannabis légal, mais il existe de nombreuses restrictions. La vente ou le don de cannabis est illégal, contrairement aux apparences … Mais surtout on ne peut ni fumer, ni manger et ni boire du cannabis dans un espace public. Surtout si cet espace est une propriété fédérale. Malheureusement, la ville de D.C. est parsemée de parcs, de places et de bâtiments fédéraux qui sont considérés comme des terres fédérales…

Tags : buzzlegalisationpolitiqueUS
emnl

The author emnl

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis