Lifestyle

Le HomeGrow explose au Massachusetts

Succès massif & soudain du HomeGrow aux Etats-Unis

Les citoyens de l’état du Massachusetts expérimentent massivement le HomeGrow

Le propriétaire du magasin Harvest Moon Hydroponics, Aaron Voog, a déclaré que son kit d’HomeGrow (Box de culture d’intérieur), vendu à plusieurs centaines de dollars, a été un élément populaire depuis la légalisation de novembre, alors que les électeurs du Massachusetts ont massivement voté une loi qui légalise la marijuana pour une utilisation récréative. Le HomeGrow explose, et commence à intéresser massivement les citoyens.

La raison

Un luminaire fluorescent brille sur une collection de jeunes plantes. Un instrument couché sur le sol mesure la température et l’humidité. Un petit ventilateur s’active dans le coin, générant une brise légère, et un filtre à air est prêt à gommer toutes les odeurs indésirables, rapporte le Daily News.

En vertu de la nouvelle loi, qui a pris effet le 15 décembre dans le Massachusetts. En effet, les résidents sont autorisés à cultiver de la marijuana dans leurs maisons, et jusqu’à 6 plants pour un usage personnel. Le nombre total de plantes autorisées dans une même résidence est plafonné à 12 si on inclut ceux ayant droit au cannabis médical.

La loi ouvre également la voie à des magasins de loisirs, mais devront attendre plus d’un an avant que les ventes commerciales commencent… Les législateurs ont voté la semaine dernière pour repousser la date au début au 1er juillet 2018. Dans l’intervalle, ceux qui souhaitent exercer leurs nouveaux privilèges en vertu de la loi ont que très peu d’options. Le HomeGrow explose principalement pour cette raison.

Le HomeGrow

Harvest Moon fait des affaires depuis plus d’une décennie, mais Voog a déclaré que les dernières semaines ont été parmi ses plus réussies. Il a estimé jusqu’à 10 personnes par jour visiter la boutique pour poser des questions sur la culture de la marijuana.

« Les gens arrivent, franchement, de tous les foules de la vie que je n’ai jamais vu auparavant », a déclaré Voog.

Aaron Voog d’Harvest Hydroponics cultivant ses légumes de démonstrations…

Harvest Moon offre de tout, des luminaires aux engrais, aux nutriments et aux mélanges sans sol pour les plantes en croissance dans l’eau. Alors que le magasin sert de nombreuses personnes qui souhaitent simplement faire pousser des fleurs et des légumes à l’intérieur…

Le fameux kit hydroponique à succès dans un Home Box de 2×4

Ethan Holmes, propriétaire de New England Hydroponics à Framingham, a déclaré que sa société sert également un large éventail de clients, bien que la légalisation de la marijuana a indéniablement aidé les entreprises. La société a ouvert son troisième site à Auburn la semaine dernière.

« Nous essayons de positionner bien pour le marché », a déclaré Holmes. « Les affaires ont été bonnes. »

Alors que le cannabis peut survivre au sous-sol, dans des placards ou autres espaces ménagers. Holmes déclare que de nombreux producteurs préfèrent élever leurs plantes à l’intérieur d’une tente (Box de culture). Ceci fournit un environnement contrôlé pour leur récolte.

Culture personnelle de Maggie Kinsella’s Home (à Blackstone)

Une enceinte complète se vend pour environ 250 $. Il faut seulement environ cinq minutes pour ériger la tente, a déclaré Holmes… Bien que réellement la culture d’une plante peut être plus longue et difficile…

Intérêt National

D’autres assistent à des cours à l’Institut du cannabis à du Nord-Est à Natick. L’école, qui a ouvert il y a quelques années, s’adresse en grande partie à ceux qui se préparent à entrer dans l’industrie. Mais elle offre également un programme plus court sur la culture de marijuana pour les producteurs à domicile. Pour 600 $, les étudiants peuvent s’inscrire dans une série de trois classes. Et ceci pour apprendre à cultiver des plantes à partir de graines et des clones. Les cours incluent tout le processus de culture et de récolte .

Mais les étudiants peuvent encore avoir du mal à se lancer. Et cela à cause du flou juridique créée par la nouvelle loi. Les producteurs doivent soit avoir des graines, ou des boutures (clones) pour commencer.  Certes, les résidents peuvent légalement posséder la matière finale. Mais la vente en elle même en vertu de la loi reste tout à fait illégale dans le Massachusetts.

Tags : businessculturelifestyleplantationrecreatifUS
Mist_eGreen

The author Mist_eGreen

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis