Culture

4 façons de reconnaître une herbe moisie

Apprendre à reconnaître les signes d’une contamination

4 signes signifiant que votre herbe est moisie

L’herbe moisie n’est pas une chose agréable et peut être dangereuse. Que ce soit pour votre santé, ou l’ensemble de votre culture. Les moisissures peuvent libérer des produits chimiques nocifs et toxiques appelés mycotoxines. Les mycotoxines peuvent affecter la santé d’une personne de diverses façons, y compris via des infections pulmonaires et les réactions allergiques. Il est important pour les consommateurs se tiennent à l’écart des buds suspects. Cependant, ceux qui ont un système immunitaire compromis sont les plus susceptibles d’avoir des effets délétères à l’exposition d’une moisissure. Voici quatre façons de savoir si vous fumez de l’herbe pourrie par les moisissures.

La couleur

Tâches blanches mouchetées, signe d’une contamination

La première façon, et un des plus évidentes pour rechercher des signes de moisissures, est la couleur. Ces signes apparaissent en premier lieu lors de la croissance. Des tâches blanches mouchetées, un vert pâle, voir grisâtre sont les signes évidents d’une moisissure. Lors de la croissance des plantes, il est important de les vérifier régulièrement.

La gamme de couleur de la moisissure…

Si le problème de moisissure a été détecté assez tôt, il sera possible de sauver  la culture. Sinon, le sacrifice de la plante ne servira à rien, car toutes les autres seront contaminées par la prolifération de la faune microscopique responsable de la moisissure. En effet, les spores des contaminants peuvent voyager dans l’air et se propager facilement d’une plante à l’autre, elles sont aéroportées. Ces spores peuvent ensuite se transformer en champignon lorsque les bonnes conditions sont remplies. Si votre bud (bourgeon séché) montre des signes de moisissure, il est recommandé de jeter cet échantillon… Ainsi que tout ce qu’il a touché.

L’oïdium est un champignon présent de plus en plus dans les cultures de marijuana

N’hésitez pas à bien regarder à la loupe (à partir de la tige), les premiers signes d’une contamination peuvent être traités.

Le parfum

Beaucoup de souches de cannabis ont un arôme naturel et musqué. Mais, votre herbe sent humide, voir trop sucrée, ou juste un peu bizarre… C’est une raison suffisante pour qu’elle soit suspecte. Les bourgeons séchés qui ont un arôme semblable à l’herbe fraîchement coupée peuvent également être mis en doute. Effectivement, la fleur qui n’a pas été correctement séchée et guérie est plus susceptible de contracter une moisissure lors du stockage, surtout si elle n’est pas stockée correctement.

L’odeur deuxième indice d’une bonne santé…

Douleur de poitrine

Certaines souches peuvent avoir plus d’effet pulmonaire que d’autres. Cependant, sentir une douleur thoracique, un sentiment d’oppression corporel ou simplement être malade après la fume est effectivement un mauvais signe.

La compression thoracique est significatif que quelque chose ne passe pas …

Consommer bourgeon contaminé peut causer ce problème, peu importe si l’herbe a été exposée à des moisissures, des engrais et des pesticides chimiques. Toujours contacter un médecin si vous éprouvez des douleurs thoraciques sévères.

Allergies

Les allergies telles que l’inflammation des yeux, du mucus, voir une genre de gale ou une bouche qui démange peut être un signe d’une réaction allergique. Notament d’une exposition aux mycotoxines. Les mycotoxines sont des toxines élaborées à partir de champignons microscopiques, tels ceux qu’on trouve dans la moisissure. Cette toxicité peut avoir un effet aigu (dû à l’effet d’accumulation des mycotoxines dans un organe comme le foie) ou chronique sur l’homme.

Une des réactions allergiques les plus communes

Dans le cas d’une réaction allergique, il est possible que la moisissure ou un contaminant résiduel à votre environnement soit à blâmer. Evidemment il est important de consulter un médecin dans les cas graves d’allergie, et avec les termes adéquats. Ce n’est pas l’herbe qui vous contaminera, mais la faune microscopique issue de très mauvaises conditions de l’environnement. Ce qui détruit aussi vos plants, en toute évidence.

Direction poubelle…

En cas d’intoxication

L’humidité excessive et les moisissures, les principaux agents de contamination

Chaque personne peut avoir une réaction différente à l’exposition des mycotoxines. Ceux qui ont un système immunitaire compromis seront dans l’obligation de consulter un médecin. Il est difficile de calculer en avance les conséquences d’une contamination sur l’organisme. Mais de sûr, ceci se rajoutera négativement en cas d’exposition sur un système immunitaire affaiblit et donc sur leur maladie. Les signes d’exposition à la moisissure comprennent:

  • La toux (répétitive et envahissante)
  • Le saignement de nez…
  • Douleur de poitrine
  • Vertiges, perte de coordination
  • Fièvre (significative)
  • Et un grand malaise généralisé
Le cannabis est bon pour la santé, dans le cas contraire c’est que votre herbe est moisie…

Sinon, il est important de prêter attention aux symptômes et s’ils se présentent. Contactez un professionnel de la santé si les symptômes s’aggravent…

Tags : culturegrowplantationweed
CannaPlus

The author CannaPlus