La légalisation du cannabis réduira la criminalité de 25%
légalisation

La légalisation du cannabis réduira la criminalité de 25%

La légalisation du cannabis réduira la criminalité de 25% – Ressources, budgets & renseignements peuvent être déployés

Aux États-Unis, pouvez-vous imaginer ce que l’État pourrait faire avec près de 40 milliards de dollars chaque année pour lutter contre la criminalité réelle. Imaginez ce que vous pourriez faire avec 13 milliards de dollars par an? Ce chiffre de 13 milliards de dollars représente le coût exact de l’application de la loi sur les drogues et ne comprend pas le maintien des incarcérations  ou quoi que ce soit de ce genre…

fbi-weed-hacker-marijuana1

Perte de temps

Aux États-Unis, beaucoup de temps est consacré à arrêter les fumeurs de joint, plutôt que de se concentrer sur les crimes qui incluent réellement une victime. Selon un rapport, les arrestations pour possession de stupéfiants continuent de constituer une part importante du travail du policier « moderne ».

« Autour du pays, la police fait plus d’arrestations pour possession de drogue que pour tout autre crime », constate le rapport, citant des données du FBI. « Plus d’une arrestation sur neuf par l’application de la loi de l’Etat est pour possession de drogue, soit plus de 1,25 millions d’arrestations chaque année. »

Principal travail du policier « moderne » : la « marijuana-arrest »…

En fait, la police fait plus d’arrestations pour la possession de marijuana seul que pour tous les crimes violents combinés… Imaginez ce qui se passerait si la police n’avait pas à faire ces 1,25 millions d’arrestations chaque année et pourrait plutôt concentrer leur attention sur des crimes tels que le vol, les crimes violents et ainsi de suite. La société serait-elle plus sûre? Y aurait-il moins de crimes? En toute probabilité, oui … il y aurait moins de crime.

Pourquoi arrêter des non-criminels est une mauvaise idée ?

Consommer du cannabis ne devrait pas être un crime. Tout d’abord, la consommation personnelle de n’importe quelle substance ne devrait pas être un crime, à moins bien sûr que vous êtes propriété de l’Etat…. Ainsi, le fait de mettre n’importe quoi dans votre bouche ne devrait jamais justifier un crime.

hot-girl-weed-99
Un « criminel » de choix ?!

Cependant, quand il s’agit de la consommation de drogues dans son ensemble, il n’y a pas de véritable crime à la base. Les gens expérimentent avec leur état de conscience, et à moins que la modification de votre perception est aussi un crime… Malheureusement c’est le cas au niveau des lois, alors que logique même serait de vraiment cesser d’arrêter les gens pour cette action.

rapekit-600x337
400 000 preuves ADN dans des cas de viol en attente de test aux USA

Les gens gaspillent beaucoup de temps et d’argent pour empêcher les gens de « s’élever » et préfèrent plutôt harceler un fumeur de joint que de retrouver un prédateur sexuel ou un maniaque violent. Lorsque vous gaspillez les ressources de la police de cette manière, vous limitez leur capacité à prévenir réellement les crimes réels. Il y a des milliers de Kits post-viol non testés dans les laboratoires de la police en ce moment parce que les tests de dépistage des drogues, et du cannabis sont actuellement une priorité d’Etat… A contrario d’un test de colza (huile dangereuse quand déséquilibrée en graisses polyinsaturées, comme souvent…).

Pourquoi ?

Parce que quand vous avez du cannabis en votre possession, le test de laboratoire se traduira par une condamnation effective (souvent numéraire) tandis que les Kits post-viol  ne sont toujours pas capable de fournir un suspect… Le «travail de police» sera à faire,  pour trouver le coupable, ce qui prendrait du temps et donc de l’argent…

we-serve-and-protect
« we serve and protect »

Ce qui est bien sur plus facile quand le condamné ou futur condamné en garde à vue, est un fumeur de joint non violent. Cependant, il faudrait rappeler à ces policiers, qu’ils sont là pour « nous servir et nous protéger » contre les vrais « méchants », par opposition à l’arrestation d’un non-criminel, comme le cas d’un patient, d’un fumeur de marijuana.

L’incitation à brimer les fumeurs de joint

Non seulement les flics ont des quotas à combler , mais ils reçoivent également des subventions fédérales (ou d’état) basées sur le nombre d’arrestations  (et non la qualité de celle ci), et vu que la marijuana est jugée comme un délit …

fbi-report_-one-person-arrested-every_-https___www-merryjane-com_news_one-copie
Selon un rapport du FBI, une personne est arrêtée pour la marijuana toutes les 49 secondes

Il s’agit d’un système qui fait obtenir de l’argent aux services publiques, mais qui brisent aussi les personnes non violentes,  les prisons sont remplies de ces « délinquants » non violents. Pendant ce temps, les vrais criminels ont le libre choix de mener leurs activités criminelles avec moins d’inquiétude en raison du fait que les flics préfèrent les « criminels mineurs » pour justifier leurs actions et leur salaire…

marijuana-arrest-rates-by-race-chicago

Si nous supprimions l’incitation des services de police à l’égard de l’utilisateur de « drogue » (en déclassifiant l’herbe de la liste des stupéfiants), nous verrions davantage d’efforts dans la lutte contre la criminalité réelle. À leur tour, nous aurions des rues plus sûres, plus de respect pour l’application de la loi et moins d’incivilité vis à vis des concitoyens.

Il est temps que nous fixions nos priorités

Il semble, qu’aujourd’hui la « guerre contre la drogue » (Drug at war) subit une liquidation. Les gens tombent malades d’une politique qui a échoué durant plus de quarante ans. Nous avons injecté des milliards  dans cette tentative ratée de modeler les habitudes des consommateurs, en résulte plus de drogues (celles ci dangereuses) que jamais. Ce qui est plus choquant, c’est qu’il est plus facile pour les enfants d’avoir la main mise sur les drogues illégales que c’est pour eux d’obtenir des drogues légales (et toutes aussi dangereuses) comme l’alcool et le tabac.

war-on-drugs640

Les trafiquants de drogue ne sévissent que si vous avez de l’argent, si vous êtes un client. Les établissements juridiques sont forcés de jouer carte sur table, ce qui rend difficile au simple usage de cannabis de mettre la main sur le « médicament » de promotion et de choix.

girl-enjoying-smell-of-weed
La weed est un « médicament » de choix. « Smell it & Enjoy »

Il est temps que nous reconnaissons que le meurtre, le viol, le vol, l’agression, le vol de biens, l’extorsion, la fraude et tous ces crimes remplacent indubitablement tout pseudo crime lié à la consommation personnelle, de marijuana … Aux États-Unis, certaines personnes passent plus de temps en prison à vendre de la weed, qu’être dehors à assassiner quelqu’un… Ce qui est absurde et cela doit changer.

femme-baton-rouge_0
Une jeune femme a refusé de s’écarter du chemin de policiers américains, à Bâton-Rouge. Son geste, immortalisé en photo, fait le tour du monde.

Il appartiendra à chacun d’entre nous d’aider à faire adopter une loi éthique, c’est-à-dire que chaque fois que vous aurez l’occasion de voter sur le cannabis, ou protester pour la fin de la guerre contre les drogues … Vous devriez le faire ! Ce n’est plus possible dans une «société de tolérance» de tolérer des lois « antiques ».

Tags : CannabiscriminalitédroguelegalisationprohibitionUS
weedmaster

The author weedmaster

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis