Medical

Evolution du programme médical à New York & au Minnesota

Evolution du programme médical à New York & au Minnesota – Nouvelles éligibilités pour un traitement à base de marijuana dans l’Etat de New York & du Minnesota

C’est une bonne journée à New York pour toute personne souffrant de douleur chronique, ainsi qu’au Minnesota pour toutes personnes souffrant syndrome de stress post-traumatique (PTSD). Les deux états viennent d’élargir leur programme de santé en ajoutant ces deux conditions d’éligibilité pour un traitement à base de cannabis.

minnmed_1449074821177_551695_ver1-0

New York :  les douleurs chroniques

Dans une déclaration publiée par le ministère de la Santé de New York (New York Department of Health), un amendement réglementaire soulignant l’addition de la douleur chronique et de ses conditions a été rédigé et sera publié prochainement pour consultation publique.

howard-zucker
Dr Howard A. Zucker

«Après avoir mené un examen approfondi de la littérature scientifique, il est devenu évident qu’il peut y avoir certains avantages dans l’utilisation de la marijuana médicale par les patients souffrant de douleurs chroniques», a déclaré le commissaire de santé Dr Howard A. Zucker dans la déclaration. « La marijuana médicale aide déjà des milliers de patients à travers l’État de New York, et l’ajout de la douleur chronique comme une condition de qualification aidera plus de patients et renforcer davantage le programme.

Les lois de l’État sur la marijuana médicale permettent déjà aux personnes souffrant de cancer, de VIH / SIDA, de SLA (sclérose latérale amyotrophique), de maladie de Parkinson, de sclérose en plaques, de dommages aux tissus nerveux de la moelle épinière, d’épilepsie, de maladie inflammatoire de l’intestin, de neuropathies et de maladie de Huntington.

Minnesota :  le syndrome de stress post-traumatique

Le ministère de la Santé du Minnesota a annoncé qu’il élargissait aussi la liste de l’état pour inclure une autre afflictions, le syndrome de stress post-traumatique (PTSD).

a794978f54154c62a423909adf828238_t1070_h75f8f6b3a7903ba36e36ffa355bb2894ebdf7570
Les vétérans du Minnesota souffrant de PSTD étaient obligés de passer par le marché noir, jusqu’à aujourd’hui

Le Minnesota rejoint le New Jersey, le Michigan, la Californie, l’Illinois, le Connecticut, le Delaware, le Maine, le Massachusetts, le Nouveau-Mexique, l’Arizona, le Washington, le Rhode Island et l’Oregon dans la description des conditions (maladies) requises pour un traitement à base de marijuana. Le New Jersey est l’état le plus récent à avoir ajouter le PTSD comme condition de qualification, avec le gouverneur Chris Christie signant une loi en Septembre suite à une pétition recueillant près de 20 000 signatures en quelques semaines.

chris-christie-gouverneur-du-new-jersey-1_4691352
Chris Christie, gouverneur du New Jersey

La décision d’autoriser le cannabis médical pour le SSPT (Trouble de stress post-traumatique) est appuyée par une grande quantité de recherche, y compris une étude financée par le gouvernement et publiée en 2014 à l’aide d’essais sur l’humain, a révélé que «le système cannabinoïde peut servir de cible prometteuse pour des stratégies d’intervention novatrices De la thérapie basée sur l’exposition) dans le SSPT et d’autres troubles de l’apprentissage. Une étude séparée publiée en 2015 a révélé que :

« Les cannabinoïdes (les composants psychoactifs de la marijuana non raffinée), lorsqu’ils sont inhalés ou administrés par voie orale ou transdermique, activent les récepteurs cannabinoïdes endogènes, modulent la libération des neurotransmetteurs et produisent une vaste gamme d’effets sur le système nerveux central. . Ces effets fournissent une justification pharmacologique de l’utilisation de cannabinoïdes pour gérer les symptômes du syndrome de stress post-traumatique »

581fe986450bf-image
Le Commissaire de la Santé du Minnesota Health, Ed Ehlinger

Malheureusement, le ministère de la Santé a rejeté les pétitions visant à ajouter les troubles du spectre autistique, l’arthrite et la dépression en tant que conditions médicales admissibles au cannabis. Le commissaire à la santé, Ed Ehlinger, a déclaré qu’il n’y avait pas assez de preuves concernant un traitement viable pour ces symptômes.

«Le PTSD a été le seul qui est vraiment venu à proximité de mon seuil», explique Ehlinger. « Il ya un accord généralisé entre les experts médicaux sur la nécessité d’améliorer les traitements existants contre le PTSD. »

Tags : cannabis thérapeutiquedispensairelegalisationMinnesotaNewYorkrecherche
Mist_eGreen

The author Mist_eGreen

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis