Cannabis & adolescents, un QI inchangé
Medical

Cannabis & adolescents, un QI inchangé

Les études confirment que la marijuana ne rabaisse pas le QI des adolescents

Nous connaissons tous les stéréotypes et les préjugés qui englobent la consommation de cannabis chez les adolescents, ce qui n’a pas décourager les chercheurs qui ont tenté de retrouver le lien entre l’utilisation du cannabis et l’intelligence, et cela depuis des décennies… L’une des plus longues études jamais menées sur le sujet a finalement confirmé que le cannabis ne rabaisse pas le QI « adolescent ».

confirmed-cannabis-does-not-make-teenagers-stupid

En octobre 2012, les chercheurs ont publié une importante étude menée sur trente ans. L’étude affirme que la consommation de cannabis abaisse le «quotient intellectuel» ou le QI de l’utilisateur de cannabis. Selon l’étude, ces effets étaient pires si le sujet était un consommateur très régulier de cannabis… Et malheureusement ce n’est pas la seule étude qui a prétendu que la marijuana entraîne un déclin de la capacité neuropsychologique ou cognitive chez les utilisateurs de cannabis.

Mais quatre ans plus tard, les chercheurs ont publié une étude qui a contesté la recherche de 2012. Deux études ont comparé deux groupes d’adolescents. Un groupe d’adolescents qui utilisaient du cannabis et autre groupe témoin qui s’est abstenu de fumer ou de consommer de la marijuana. Les chercheurs ont mené la première étude dans les universités de Londres et de Bristol. Leurs conclusions confirment qu’il n’existe aucun lien mesurable entre l’utilisation du cannabis et le faible QI chez les jeunes.

confirmed-cannabis-does-not-make-teenagers-stupid-1

Les détails de l’étude dépeignent une image plus réaliste car 2235 adolescents faisaient partie de l’étude. Ceux qui ont consommé du cannabis plus de 50x au cours d’une année ont montré le même QI et les mêmes résultats scolaires que leurs pairs qui se sont abstenus de fumer. Même si l’étude est très claire, de nos jours le débat reste vivace. Notament sur la façon dont le cannabis affecte les fonctions cognitives associées à l’apprentissage et la mémoire.

Facteurs qui influencent l’intelligence

Mais cette étude mérite d’être considérée car elle a pu tenir compte d’autres facteurs importants qui influent sur l’intelligence : Fumer des cigarettes, s’avère être l’un des facteurs qui peuvent diminuer le QI adolescent. Ainsi que la dépression, le stress et l’environnement. Mais les chercheurs disent que l’usage modéré de cannabis peut avoir un impact plus faible sur la cognition que d’autres études suggèrent.

L’étude n’a pas inclut les adolescents qui consomment du cannabis de façon très importante (fortement dosé) ou très régulière…

L’ étude sur les jumeaux

Des chercheurs américains ont mené une deuxième étude. Cette étude est fascinante parce qu’elle a été faite sur des jumeaux. Sur une période de 10 ans, l’étude a examiné les effets de la marijuana sur 2 000 jumeaux adolescents. Dans chaque groupe de jumeaux, un jumeau était un consommateur régulier de cannabis, et l’autre n’était pas. Les résultats sont complexes, mais donnent une image plus claire de la relation entre le cannabis et le QI.

confirmed-cannabis-does-not-make-teenagers-stupid-2

L’étude a indiqué que oui, les utilisateurs de marijuana avaient des scores de test de QI plus faibles que leurs homologues. En outre, les utilisateurs de cannabis chez les adolescents ont montré un déclin significatif de l ‘«intelligence cristallisée» entre le début et la fin de l’adolescence.

numeriser0003

« L’intelligence cristallisée est la capacité à utiliser les compétences, les connaissances et l’expérience. Elle ne correspond pas à la mémoire, mais repose sur l’accès aux informations de la mémoire à long terme. » Wikipedia

Même si l’étude semble suggérer que la marijuana rend stupide, les chercheurs n’ont trouver aucune preuve à l’appui. Il s’avère que le déclin du QI est plus probablement lié à des facteurs familiaux et émotionnels.

smiley

L’étude affirme que les problèmes familiaux et émotionnels sont liés à l’initiation de la marijuana. Dont la façon dont on perçoit l’acte de fumer en premier lieu, et non à sa consommation directe. Cependant, l’usage du cannabis lui-même n’a pas provoqué une chute du QI mais cela arrive à chaque fois que d’autres facteurs ont été impliqués

Tags : adolescentsCannabisÉtudeQIrecherchesanté mentalescienceweed
emnl

The author emnl

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis