Les adieux de Leonard Cohen

Les adieux de Leonard Cohen

Leonard Cohen est parti cette semaine, moins d’un mois après le lancement de son nouvel album. Son fils révèle que lors de l’enregistrement, son père utilisait du cannabis médical. « Il se lève et se met à danser devant le haut – parleur – grâce à la marijuana »

« Leonardos »

FRANCE - CIRCA 1970: Leonard Cohen, Canadian singer and writer of English-language, in concert. France, 1970. (Photo by P. Ullman/Roger Viollet/Getty Images)

Leonard Cohen , le chanteur juif canadien , qui est également responsable des chefs – d’œuvre comme ‘Hallelujah’, s’en est allé la semaine dernière, après plus de 20 albums et 8 livres de sa composition. Le musicien, poète mélancolique et symbole d’une génération post-soixante-huitarde bercée par sa voix grave, est décédé à l’âge de 82 ans.

« Leonard Cohen était un musicien sans égal, dont l’œuvre époustouflante et originale avait touché des générations de fans et d’artistes », a écrit sa maison de disques, Sony Music.

Le site The Leonard Cohen Files dénombre pas moins de 3 100 reprises du chanteur, mêlant styles, pays et générations.Il laisse derrière lui une carrière riche en chansons cultes.

(@ Lemonde) De nombreux Canadiens ont rendu hommage à Leonard Cohen, vendredi 11 novembre, devant sa maison natale, à Montréal

Leonard Cohen est connu aussi pour ses talents d’écrivain; dans les années 60 Leonard avait acheté une vieille maison sur la petite île grecque d’Hydra  (pour se rapprocher de sa muse « Marianne »), ce fut l’endroit où il écrit le recueil de poèmes controversés « Flowers for Hitler », son premier roman « The Favorite Game », et « Beautiful Losers »…

maison_leonard_cohen_hydra
Des habitants de l’île d’Hydra ont déposé des fleurs et différents objets en hommage à leur voisin disparu, Leonard Cohen (12 novembre 2016) © Louisa Gouliamaki / AFP

Les habitants d’Hydra ont rendu hommage samedi à l’Artiste »Pessimiste », disparu cette semaine, et qui à leurs yeux était avant tout un voisin accessible et affable qu’ils appelaient « Leonardos ».

gettyimages-leonard-cohen
« (so long) Marianne » et Leonard Cohen – Rolling Stone

Ces derniers temps « Leonardos », laissa la place au « Chanteur », le Leonard Cohen originaire de Montréal qui vivait à Los Angeles. Le 21 septembre il avait fêté ses 82 ans avec un nouvel album « hanté » par la mort,  « You Want It Darker » qu’il composa sous influence médicale (marijuana)

« La musique de Leonard Cohen était comme nulle autre, mais a pourtant transcendé les générations », a rappelé Justin Trudeau, le Premier ministre canadien, également originaire de Montréal.

Leonard & le cannabis

Il se trouve que son dernier album, « You Want It Darker », lancé il y a trois semaines , le 21 Octobre de cette année, fut enregistré quand Cohen était sous l’influence de la marijuana .

LONDON, ENGLAND - SEPTEMBER 15: Leonard Cohen performs live on stage at O2 Arena on September 15, 2013 in London, England. (Photo by Simone Joyner/Redferns via Getty Images)
Leonard à Londres le 15 septembre 2016 (Photo by Simone Joyner/Redferns via Getty Images)

Le fils de Leonard, Adam Cohen qui vient d’enregistré son dernier album en studio avec son père, révèle dans une interview avec la Radio CBC Canada; que son père, « ce vieil homme » s’aidait de la marijuana médicale pour vivre joyeusement et lutter contre ses douleurs .

adam-cohen-leonard-cohen
Adam & Leonard Cohen

« Ce vieil homme, qui a effectivement subi de grandes douleurs, sautant parfois de la chaise… »- » il existait avec l’aide de la marijuana médicale » – « Dans de telles situations de douleur et d’inconfort, qui peut vous donner plus d’énergie pour être heureux et joyeux? » Nous explique son fils, Adam Cohen

lcsmoke

L’album fut acclamé, avec une immense douleur suite à la mort de Leonard Cohen. L’artiste savait que sa fin était proche, et en a parlé ouvertement au cours des dernières semaines avant sa mort.

« Son extraordinaire talent a eu un impact profond sur un nombre incalculable de chanteurs et de compositeurs, et sur la culture en générale », a commenté l’Académie des Grammys qui lui avait remis en 2010 un prix spécial pour l’ensemble de son œuvre.

Tags : businessbuzzcannabis thérapeutiqueculturehistoiretraitement
CannaPlus

The author CannaPlus

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis