Lifestyle

Charlo Greene se lance dans le Hip Hop

Charlo Greene se lance dans le Hip Hop – L’activiste nous fait « profiter » de « ses derniers jours de liberté » en se lançant dans le Hip Hop

Charlo Greene, ancienne présentatrice TV venue d’Alaska, activiste pro-cannabis ayant subi les foudres de la répression, vient nous offrir dans l’attente de son verdict, ses début dans le milieu du hip-hop, un « freedom tour » à travers les USA. 

3928

Charlo Greene

Charlo Greene (née Charlene Egbe) est une femme d’affaire de 28 ans et ancienne journaliste/reporter pour KTVA à Anchorage en Alasaka. Sa carrière en tant que journaliste pris fin, lors d’un débat autour de la marijuana sur la chaine KTVA.  Charlo révèla qu’elle était partisane de la légalisation et qu’elle était le propriétaire de l’Alaska Cannabis Club, le Sujet de son reportage…

« Fuck, j’arrête, » dit-elle, avant de marcher brusquement hors caméra.

Greene est devenue rapidement un défenseur du cannabis à plein temps, travaillant à aider les fumeurs d’Alaska après que l’État est devenu le troisième aux Etats-Unis à légaliser la marijuana récréative en novembre 2014.

charlo-greene-new-cannabis-club-01-e1422406023553

Mais malgré l’initiative approuvé par les électeurs, le gouvernement a lancé une série d’opérations d’infiltration et des raids dans son club, et se voit accusée de multiples infractions criminelles… Dont celle faisant usage et recèle de substance contrôlée.

Lynchage des temps modernes

Les plus récentes accusations contre Charlo Greene  sont uniquement liées à la marijuana… Au lieu de huit chefs d’accusation pour un total de 24 ans de prison, elle devra faire face à 14 infractions pour un total possible de 54 ans.

alaska-cannabis-club-charlo-greene-alaska-marijuana-800x533

Agée de 28 ans, cet harcèlement juridique peut être qualifié de « lynchage des temps modernes ». Le cas de Charlo soulève un certain nombre de question au sujet de la « War on Drug » (Guerre contre la drogue) et pourrait avoir à terme des implications dans plusieurs états Américains afin réglementer le cannabis comme un alcool.

alaska-cannabis-bust-640x401

Les partisans disent que les accusations portées contre Greene, qui est noire, sont particulièrement alarmantes, étant donné l’habitude qu’à le gouvernement de cibler les personnes de couleur pour des infractions mineures liées au cannabis. Greene a plaidé non coupable, un procès est prévu dans les prochains mois.

« Ses derniers jours de liberté »

Toutefois Charlo Greene ne se laisse pas abattre, nouvellement MC, elle se rendra aux Etats-Unis pour sensibiliser le public à l’interdiction du cannabis, et à sa propre expérience … Charlo va frapper au moins dans six villes, y compris Denver, Detroit, DC, Los Angeles et Portland au cours de ce qu’elle appelle « ses derniers jours de liberté ».

4764

Charlo a tout d’abord partagé son projet musical et ses plans à venir avec les partisans de son crowdfunding en ligne, et avec ses disciples sur les réseaux sociaux. Elle les a invité à trouver une date pour sa représentation qui regroupera un certain nombre de chansons originales, dont « Kush Ups PT2. », un hymne joyeux pour stoner optimiste :

Et  » I want to smoke whith somebody » , qui est le dernier en date, une version moderne du titre de Whitney Houston « I Wanna Dance With Somebody » :

“No justice no peace/We march in the streets/More bodies says that they not hearing a thing/Korryn to Mike Brown/All way back to Till/They lynchin us and I know just how it feel/I just wanna be/Won’t let me be free/Did everything right now they coming for me.”

Tags : businessHip Hoplifestyle
CannaPlus

The author CannaPlus

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis