Traitement en cascade contre la maladie de Crohn
Medical

Traitement en cascade contre la maladie de Crohn

Traitement en cascade contre la maladie de Crohn – Quand le Cannabis améliore, soulage & peut guérir totalement les symptômes de la maladie de Crohn

 La maladie de Crohn se caractérise par une inflammation persistante du système digestif; les symptômes sont graves et invalidants, touchant sans raison apparente de plus en plus de personnes… Focus sur une maladie qu’on croyait mystérieuse et incurable il n’y a pas si longtemps de cela…

crohn-8

La maladie de Crohn

La maladie se manifeste par une inflammation sur toutes les parois du système digestif, de l’œsophage à l’anus. Elle touche aussi bien les hommes que les femmes, et survient à tout âge bien que les cas les plus répandus se situent entre 20 et 30ans.

fe44409146fb0d43cf8c2e367e9faf2f

Décrite en 1932 par un chirurgien américain qui lui a donné son nom, la maladie de Crohn est une pathologie relativement rare et soit disant incurable… En France cette maladie touche + de 100 000 personnes, le plus haut chiffre de la communauté Européenne. Aux états unis, cette maladie enflamme les intestins de + de 600 000 personnes… Le nombre de cas augmente sans cesse, et aujourd’hui on en connait la cause exacte…

Symptômes graves & invalidants

Les symptômes les plus courants de cette maladie, commencent par le gonflement et un épaississement de la paroi intestinale qui va perturber la fonction de l’appareil digestif, déclenchant une série de symptômes très invalidants.

crohn-4
Dans certains cas, la maladie se « déplace » dans l’œil…

La crampe abdominale est le plus commun de ces symptômes, elles apparaissent en général après un repas ; elle est souvent accompagnée de diarrhées chroniques et parfois de nausées, et de vomissements. A cela se rajoute une fatigue persistante, la fièvre, une perte d’appétit ou un amaigrissement. Les symptômes varient selon l’individu et peuvent se localiser en dehors de l’intestin, parfois aux niveaux des articulations, du système oculaire ou liés à des problèmes dermatologiques.

crohn-2
Bethany Townsend manequin atteinte de la maladie de Crohn, pose avec son sac de colostomie

Dans les cas graves, des saignements se manifestent, des déchirures de la muqueuse, des occlusions intestinales et dans certains cas, il est nécessaire de pratiquer une ablation de certaines parties de l’intestin.

Cause de la maladie de Crohn

Jadis les scientifiques pensaient que l’inflammation serait de type auto-immune, autrement dit, ce serait les propres défenses de l’organisme qui se mettraient à attaquer les cellules de l’intestin… et ce, pour une raison inconnue…

crohn-5
Ancienne « croyance » scientifique sur la maladie de Crohn

Depuis 2011 il est communément admis que la maladie de Crohn serait un défaut de la muqueuse intestinale, causé par le manque d’antibiotiques endogènes, les défensines.

Les défensines jouent un rôle dans l’homéostasie des voies aériennes et participent à la défense anti-infectieuse. Les défensines ont une activité antimicrobienne contre certaines bactéries, les protozoaires, les moisissures et certains virus. Les concentrations de défensives dans les sites inflammatoires peuvent être élevées comme récemment démontré dans le psoriasis, ce qui fait défaut à la maladie de Crohn.

crohn-12
Un champignon nouvellement découvert en serait la cause

Cependant la cause directe vient à peine d’être identifiée, des chercheurs de l’Université Case Western Reserve de Cleveland ont découvert pour la première fois le rôle néfaste d’un champignon pour expliquer l’inflammation dont souffrent les patients.

Le cannabis soulage l’inflammation

Un grand nombre de personnes atteintes de la maladie de Crohn utilisent le cannabis en automédication, et nombreux sont ceux qui font état d’améliorations notamment dans la modulation de la douleur inflammatoire.

crohn-13
Le cannabis soulagera l’épicentre de la douleur

Le système endocannabinoide régule l’inflammation, hors l’intestin abrite les récepteurs cannabinoides CB1 et CB2. Ce que démontre une étude publiée le journal Gastroenterology de Grande Bretagne. Le Dr Karen Wright du département pharmacologique de l’université de Bath, déclare que l’usage de cannabinoides aide le corps à guérir et à rétablir la muqueuse intestinale dans le cas d’une inflammation. Les récepteurs CB2 jouant un rôle important quand l’inflammation commence à partir de l’intestin.

Le cannabis est un antidiarrhétique

Une étude réalisée par la Society of Cannabis Clinicians de californie publiée dans le journal O’Shaughnessy’s : The Journal of Cannabis in Clinical Practice démontre avec l’aide de 12 patients que le cannabis sont soulagés des multiples symptômes de la maladie, dont un ralentissement des selles journalières (diarrhées) , qu’on peut associé à un arrêt d’une médicamentation « classique » et chimique (agressive pour l’intestin et sa « flore »)…

crohn-9

« Le Marinol irritait mon estomac – avec le cannabis je ne suis ni malade ni constipé et je n’ai pas envie de vomir. »

Depuis des milliers d’année on utilise le cannabis pour traiter la diarrhée, nous faisons que de redécouvrir son usage. Les patients souffrant de la maladie de Crohn souffrent de diarrhée aigüe, et ceci est dut à une altération de la capacité absorbante des fluides et la présence d’agent bactériens, et plus précisément de ce champignon récemment découvert.

crohn-3
La médecine millénaire chinoise, jadis à base de cannabis

L’activation des récepteurs CB1 présents dans l’intestin inhibe l’acétylcholine libérée par les nerfs entériques. L’acétylcholine est le neurotransmetteur connu pour favoriser la motilité intestinale.

Le THC ouvre l’appétit

Plusieurs études ont démontré que la présence d’agoniste de cannabinoides dont le THC, entraine la production accrue d’une enzyme nommé la protéine kinase.

crohn-11
La marijuana redonne l’appétit aux personnes atteintes de cancer

Cette enzyme est indispensable à l’équilibre énergétique du corps. Elle est produite en raison de certains récepteurs présent dans le système gastro intestinal ; le THC active ces récepteurs tout en stimulant le cerveau pour lui indiquer une sensation de faim.

Vers une rémission totale des symptômes

L’utilisation de cannabis permet d’améliorer tous les symptômes, ce qui implique évidemment une réduction drastique de la douleur. Mais une récente étude va plus loin, 45% des patients ayant fumer deux joints par jour (23% de THC et 0,5% de CBD) ont connu la joie d’une rémission complète de la maladie de Crohn.L’étude a été menée en Israël au Meir Medical Center de Tel Aviv. C’est le premier essai clinique contrôlé par placebo afin d’évaluer le traitement de la maladie par la marijuana.

« les sujets qui ont reçu du cannabis ont signalé une amélioration de l’appétit et du sommeil, sans effets secondaires importants. »

crohn-1
Réminiscence totale de la maladie chez le jeune Vinny Wells (traitement à base de cannabis)

Au bout de huit semaines, à fumer de la ganja tout les jours (chargé en THC), le cannabis soigne la maladie de Crohn, ce qui confirme certains cas d’auto-médicamentation à base de cannabis. A la grande différence des médicaments traditionnels, le cannabis n’est pas toxique et ne s’attaque pas directement aux cellules (fragilisées) du corps, cette étude prouve définitivement la valeur médicale du cannabis, sur une maladie qu’on pensait incurable.

Tags : cannabis thérapeutiqueCBDÉtudemaladie de CrohnrechercheTHCtraitement
CannaPlus

The author CannaPlus

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis