Medical

Le CBD adoucit les effets négatifs de la caféine

Interactions du cannabis avec l’adénosine, le neurorécepteur « associé » à la caféine

Jose Alexandre Crippa et ses collègues de l’Université de San Paulo  Brésil et le King ‘s College à Londres ont mené des recherches d’avant-garde sur le CDB. Notamment avec sa corrélation neuronale avec l’anxiété. Ils ont établi en autre que la CBD se fixe sur l’adénosine. C’est le même neurorécepteur « excité » par la caféine (le café) et fortement stimulé par une haute dose de THC.

L’adénosine

Il existe une raison pour laquelle les entreprises du café infusent leurs grains avec du CBD. Ce sont les propriétés anxiolytiques et anti-inflammatoires du Cannabinol (CBD) mettant un terme à la nervosité et l’anxiété engendrés par un excès de caféine.

coffeecbd-2
Succès grandissant aux USA du café au CBD, ou plutôt l’inverse scientifiquement (CBD au café)…

Le CBD et la cafeine se lient sur les mêmes récepteurs que le CBD, l’adénosine. L’adénosine est un neurotransmetteur qui indique à votre corps quand et comment se réveiller.

La caféine faussement excitante

La caféine est anxiogéne parcequ’elle bloque les récepteurs de l’adénosine, et empêche que ces mêmes récepteurs puissent fonctionner normalement. Ce qui signifie en d’autre terme, que l’adénosine est bloqué par la caféine… Le même effet est observable avec les drogues dures tel que l’héroïne (opiacés), en bloquant d’autres neurorécepteurs qui les relâchant d’un coup, provoque ce bien être temporaire, et le flash à haute dose… Un effet qui s’estompe avec le temps et la prise quotidienne de la dose, tout comme le café mais à une autre échelle…

homme-prenant-un-cafe
Pourquoi êtes-vous encore fatigué après avoir bu un café ?

Le CBD fait donc l’inverse, il active les récepteurs d’adénosine, en mettant en pause les produits chimiques qu’on appelle faussement « excitants », ici dans le cas du café.

Multiples fonction de l’adénosine

Le CDB est en partie attribuable à son activation du récepteur de l’adénosine. On induit ce neurorécepteur à la fonction du sommeil, mais l’adénosine est aussi connu ayant un rôle important dans la fonction cardiovasculaire, la régulation, la consommation d’oxygène par la myocarde, et le débit sanguin coronaire. Le récepteur de l’adénosine possède aussi de larges effets anti-inflammatoires dans le corps.

coffeecbd-4
Le CBD, l’idéal pour réguler le sommeil

Il n’est pas etonnant que le CBD commence à remplacer le café, voir le complète, mais à vrai dire c’est une association qui n’en est pas une; tout comme les opiacés, les effets négatifs du café (antagonistes) sont annulés, ou adoucis justement par une « association » avec le CBD, qui lui reste agoniste à l’adénosine.

coffeecbd-3
Mieux que le lait, du CBD au café…

Les récepteurs de l’adénosine jouent également un rôle important dans le cerveau. En effet, ils régulent la libération d’autres neurotransmetteurs tels que la dopamine et le glutamate. Autant de fonctions que le CBD peut activer.

L’association du café avec le THC

Inversement le café protége les mêmes neurotransmetteurs quand ceux ci sont stimulés par un excés de THC (High) ou une dose non anxiolitique de cannabis.

coffeecbd-1
Reverse…

Une trop forte stimulation de cannabis (riche en THC), peut embrouiller la fonction cognitive sur le moment. Et cette fois ci c’est la caféine jouant son rôle de « bloquant » qui préserve l’agitation que peut provoquer un High de THC.

Tags : caféinecannabis thérapeutiqueCBDÉtudescience
emnl

The author emnl

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis