Le cannabis contre le cancer du sein
Medical

Le cannabis contre le cancer du sein

Le cannabis contre le cancer du sein  – Rôle bénéfique du CBDA dans la lutte contre cancer du sein

Une nouvelle étude Japonaise prouve que l’acide cannabidiolic (le CBDA) inhibe efficacement la propagation des cellules cancéreuses du sein, par régulation négative d’un proto-oncogène appelé c-fos.

Rôle du CBDA dans le cancer du sein

Pure-Soma-CBDa-Oil-Breast-Cancer-Awareness-1014x487

L’acide cannabidiolic (CBDA) empêche la propagation des cellules cancéreuses du sein, selon les résultats d’une nouvelle étude Japonaise,  publiée dans le Journal of Natural Medicines. Le CBDA, précurseur de l’acide de cannabidiol (CBD), est un composé non psychoactif dans les plantes de cannabis. Lorsque CBDA est chauffé et fumé, par vaporisation, ou décarboxylation, il est converti en CBD.

Dans l’étude, les chercheurs, dirigés par Shuso Takeda de l’Université Hokuriku, ont constaté que le CBDA a inhibé la migration des cellules cancéreuses responsables de la propagation invasive du cancer du sein.

cancer-du-sein-640x480

Lui et ses chercheurs ont « identifié le CBDA comme un inhibiteur de la migration des cellules MDA-MB-231, une lignée de cellules responsable biologiquement du cancer du sein chez l’humain, en raison de sa nature très agressive. »

L’ étude de 2012 de Takeda fut la première à démontrer que la CBDA inhibe efficacement la propagation des cellules hautement invasives du cancer du sein chez l’humain. En 2014, Takeda et son équipe ont constaté que CBDA permettait de supprimer les cellules cancéreuses du sein en inhibant la cyclooxygénase-2 (COX-2), une enzyme connue pour être impliquée dans les processus inflammatoires et dans la métastase des cellules cancéreuses.

CANCER sein

Takeda a trouvé des résultats similaires dans cette étude récente; cependant, lui et son équipe aussi ont peut-être identifié le mécanisme moléculaire responsable de la régulation à la baisse induite par la cyclooxygénase (COX-2). Takeda et son équipe de recherche « décrivent un mécanisme possible par lequel le CBDA abroge l’expression de la cyclooxygénase-2  (COX-2) par l’intermédiaire d’une régulation sélective (à la baisse) du c-fos (proto-oncogène), un des composants de l’activateur de la protéine-1 (AP-1), et un facteur de transcription pour la régulation positive du gène de la cyclooxygénase-2 (COX-2) « . La surexpression du proto-oncogène c-fos est liée à une grande variété de cancers.

c7aef99011_Cancer_du_poumon_cellules_Anne_Weston-_LRI-_CRUK-_Wellcome_Images_Filckr_nc_nd_01
Un oncogène est un gène dont l’expression favorise la survenue d’un cancer; manifesté ici en temps que tumeur au poumon

Cancer du sein en hausse

Selon l’Institut National du Cancer (National Cancer Institute), le cancer du sein est l’un des types les plus courants de cancer aux Etats-Unis, L’organisme sans but lucratif Breastcancer.org rapporte qu’environ 1 femme sur 8 aux États-Unis (12%) développeront un cancer du sein invasif à un moment donné au cours de sa vie. A noter que les hommes et les femmes peuvent développer un cancer du sein, 246 660 nouveaux cas de cancer du sein ont diagnostiqué cette année aux Etats-Unis.

cannabis-for-breast-cancer-599x399

CBD & CBDA efficaces contre de nombreux cancer

Des recherches antérieures suggèrent que d’autres cannabinoïdes présents dans le cannabis ont également des effets anti-cancérigène. Dans plusieurs études chez l’animal, le CBD a prouvé son efficacité à inhiber la progression du cancer du sein, du poumon, de la prostate et le cancer du côlon. Le cannabis est également très bénéfique quand à la médiation de la douleur, luttant contre les nausées, la fatigue, la perte de poids, les troubles du sommeil, la constipation, les troubles de l’humeur, et les démangeaisons associées aux traitements chimiothérapique.

marijuana_leaves_hand_735

En raison de son efficacité, la quasi-totalité des États qui ont adopté les lois concernant la marijuana médicale ont inclus le cancer sur leur liste de conditions approuvées pour une prescription de cannabis médical. Le CBD et le CBDA, dérivés du chanvre industriel (au lieu de la marijuana médicale) sont non-psychoactive et sont totalement validés par le gouvernement fédéral Américain (DEA) et distincts de la marijuana. Plus tôt cette année, l’autorité de santé brésilienne a approuvé l’importation d’huile de CBD de chanvre pour les patients atteints de cancer.

Tags : cancer du seincannabis médicalcannabis thérapeutiquerecherchescience
emnl

The author emnl

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis