Paradoxe Médical en Inde
légalisation

Paradoxe Médical en Inde

Paradoxe Médical en Inde – Les cancérologues indiens veulent légaliser le cannabis

L’interdiction du cannabis en Inde, pénalise la Recherche Médicale depuis 1985 dans un pays ou la Ganja pousse à l’État naturel. Les meilleurs oncologues (spécialistes du cancer) de Bangalore ont décidé de faire pression pour lever l’interdiction sur le cannabis afin de permettre au mieux d’explorer les utilisations médicinales de la plante locale.

Statut du Cannabis en Inde

Depuis 1961, les Etats-Unis ont fait campagne pour une loi globale contre tout usage du cannabis. La ganja, charas et bhang étaient un mode de vie en Inde; mais début des années 80, la société américaine a été aux prises avec des problèmes de drogue et d’opinion avait grandi contre les «excès» de la génération hippie. En 1985, le gouvernement Rajiv Gandhi boucla sous la pression a adopté une loi contre les stupéfiants et les substances psychotropes, “ Narcotics Drugs and Psychotropic Substances Act “ (NDPS) dont le cannabis fait parti.

A Hindu ascetic, or Sadhu, smokes marijuana on a chillum outside the Bhavnath temple during the Mahashivratri festival in Junagadh district, in the western Indian state of Gujarat, February 20, 2012. Hindus across the country celebrate Mahashivratri, better known as the Lord Shiva's wedding anniversary. REUTERS/Amit Dave (INDIA - Tags: RELIGION SOCIETY ANNIVERSARY) - RTR2Y5D8
Un Sadhu fumant de la marijuana

Mais l’inde est un pays vaste, le cannabis pousse à l’état naturel et les autorités ont du mal à faire respecter la loi en vigueur. La Ganja a toujours fait parti de la culture et des traditions indiennes. Toutefois dans le domaine de la recherche et de l’application Médicale, l’Inde n’a toujours pas autorisé son utilisation.

A-car-and-some-cannabis
Le cannabis prolifère en Inde

Reconnu efficace pour soigner les douleurs chroniques, les affections inflammatoires du système nerveux ou encore le manque d’appétit, il est petit à petit administré à des malades en souffrance sous contrôle médical strict. Outre le Canada, l’Espagne, les Etats-Unis (dans 21 états), l’Australie, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la Nouvelle-Zélande en autorisent l’utilisation; paradoxalement en Inde le cannabis n’est pas reconnu comme une possibilité thérapeutique.

Militantisme médical

L’emploi du cannabis thérapeutique est interdit en Inde; ce qui n’empêche pas les spécialistes et cancérologues du pays de s’informer sur le sujet. Selon le Docteur Vishal Rao, chirurgien et oncologue de Bangalore, l’Inde se doit de légaliser le cannabis pour la recherche médicale afin d’étudier et appliquer ses propriétés dans la lutte contre le Cancer.

49816268
Bangalore, la « Silicon Valley » Indien

Selon ses dires; les dérivés du cannabis empêchent le flux sanguin de nourrir la tumeur cancéreuse. Une fois que la rupture se fait dans l’approvisionnement en sang, elles se rétractent en raison du manque de glucose. Le cannabis est également utile dans la réduction des nausées et des vomissements, des sensations négatives que peut subir un patient cancéreux soumis à une chimiothérapie.

Dr.Vishal_Rao_Head_and_Neck_Surgeon_-_HCG__unveiling_India_s_First_Voice_Prosthesis_Device_-_AUM-800x496
Dr Vishal Rao aide les patients atteint du cancer de la gorge, à retrouver leur voix

« Nous encourageons la culture du tabac qui provoque divers types de cancer. Et à l’opposé, nous ignorons les propriétés médicinales d’une plante qui peut aider les patients atteints de cancer. Nous ne sommes même pas en mesure d’effectuer des recherches tant que l’acquisition de plants de cannabis est illégale en Inde, alors que les cancérologues dans 21 états des États-Unis prescrivent des dérivés du cannabis pour le traitement du cancer, « Dr Vishal Rao au Times of India

Les composés isolés du cannabis ont des propriétés médicinales. Aux Etats-Unis, la marijuana est également utilisé pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, du glaucome et de la sclérose en plaques. Toutefois les oncologues indiens, ont clairement fait savoir qu’ils n’encourageraient pas l’utilisation récréative de la marijuana.

It’s-just-a-wild-and-natural-plant.-You-can’t-stop-it-from-growing-and-it’s-too-much-work-to-start-chopping-it-up_-Fareed-said.-
« Wild Ganja » en Inde

“À l’heure actuelle, il y a un manque de compréhension sur le sujet même parmi notre fraternité médicale, et même parler de ce sujet est à éviter. Nous devons surmonter cela.” A conclu le Dr Rao.

Tags : cannabis médicalCharasprohibition
emnl

The author emnl

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis