Le cannabis contre la toxicité de la cocaïne
Medical

Le cannabis contre la toxicité de la cocaïne

Le cannabis contre la toxicité de la cocaïne – Les avantages thérapeutiques et scientifiques de la marijuana sur la cocaïne

Le rapport publié par le chef de la DEA chuck rosenberg considère le cannabis comme une drogue de première catégorie, au même titre que l’Héroïne et le LSD. Tandis que la cocaïne hautement toxicogène est enregistrée en 2eme catégorie au même titre que l’oxycodone…
La marijuana médicale est encore coincée entre les stigmates politiques, et sociaux – malgré le fait que le cannabis offre des avantages médicaux, sans risques de surdose, qui peut se révéler efficace contre la toxicité de la cocaïne.

de2e09c825b214e19be12c9436baed19

Résultat absurde de la DEA

La DEA, l’organisation anti drogue au etats unis ne changera pas comme prévut, la notation negative du cannabis dans la liste des drogues dangereuse; laissant la definition de la marijuana comme sans bénéfices médicaux pour la santé.

dea
DEA attaquant un dispensaire de marijuana

Il est clair que la DEA ne considère pas le cannabis comme un sérieux potentiel médicale; alors que le cocaine a des avantages medicaux comparativement des moindres (utilisé anesthésique et topique dans les cabinets médicaux).

A Drug Enforcement Adminsitration agent marks a church after he searches it for survivors and victims of Hurricane Katrina in New Orleans, Louisiana September 11, 2005. U.S. President George W. Bush headed to the U.S. Gulf Coast on Sunday to confront a region where the flood waters of Hurricane Katrina were receding but residents' frustration still overflowed and political recriminations were rising. REUTERS/Brian Snyder BS/VP - RTRNJSV
Un agent de la DEA tag une église, lors de la catastrophe « Katrina »

Le Rapport reste une classificatiobn très technique, qui effectivement aboutit à un résultat un peu absurde, mettant la marijuana dans une position immérité non pas pour les risques psychatriques, et toxicologiques mais pour le risque de dépendance…

 Le plaisir de chercher sans besoin de trouver

Bénéficiant d’une image  » extrêmement positive « , la cocaïne entraîne une forte accoutumance.

capture_decran_2015-09-17_a_17.08.04

Vous ressentirez de moins en moins les effets avec le même dosage au cours d’une même soirée. La cocaïne a un effet très localisé sur les neurones dopaminergiques, ce qui surproduit les neurostransmetteurs de la dopamine liés à la motivation. Tout les efforts associés à la recherche sont remplacés par le plaisir.

e1b3def684d27bc0375d0937228ff4b9-650-80

Mais l’effet ne dure qu’un court lapse de temps et entraine immédiatement une dépression du système nerveaux; se traduisant par des angoisses ou oppressions et donc une envie d’en reprendre immédiatement…

Excitabilité neuronale

Le cannabis agit à l’opposer; son action est plus large sur le cerveau et donc plus exprimé. Il agit sur des récepteurs appelés CB1, un des plus present du cerveau qui se retrouve dans toutes ses parties. Les molécules du cannabis sont lipido-solubles et  agissent sur tout les systèmes nerveux centraux et périphériques, se liant aux récepteurs du système endocannabinoide en particulier celui de l’excitabilité neuronale.

photo_richard_branson_06
Le milliardaire Richard Branson confesse publiquement user de cocaïne et de marijuana

Associée avec du cannabis, la cocaïne a une meilleure biodisponibilité. Son action est plus rapide et l’euphorie plus importante.

Les effets aigus la cocaïne

La cocaïne provoque à court terme une contraction des vaisseaux sanguins, de l’hypertension, une élévation de la température corporel et une arythmetie cardiaque…

powder-power1

En cas de surdosage ou effet à long terme la cocaine comporte une liste faramineuse de complications médicales qui peuvent créent de graves dommages sur la santé. La cocaine est obligatoirement associée avec son produit de coupe qui peut être encore plus dangereux que le produit lui même (diltiazem, cafeine, Levamisole, lidocaine, paracétamol…).

cocaine

Cette drogue élue 2éme categorie peut entrainer des graves Accidents Cardio-Vasculaire, Neurologiques (incluant l’épilepsie), Respiratoires (oedeme pulmonaire), Dermatologiques (infections et inflamations) et Psycatriques; mais aussi Obstétricales et périnatales qui se traduisent par des hémoragies, allant jusqu’à l »avortement spontané du foetus. Un usage excessif, aigue de cocaine peut entrainer la mort.

Le CBD contre la toxicité de cocaïne

Hors des études ont prouvé que le CBD present dans la marijuana pouvait aussi traiter les symptomes aigus de la cocaine, en plus de son action anti inflammatoire sur les cellules hépatiques touchés. Le CBD est l’un des meilleurs anticonvulsif à ce jour; efficace en cas d’une crise d’épilepsie, un des accidents neurologique en cas de surdose de cocaïne.

cocaine3

L’étude a indiqué que CBD peut offrir un avantage unique dans le traitement des convulsions et spasmes, comparé aux anticonvulsanux conventionnels, car activant les récepteurs CB1 et intéragissant directement avec ceux du secteur de la mémoire (d’ou vient l’épilepsie)

fcce787d4f4c89079903f4055ac23cb6

Entre autre, Le cannabis joue le rôle protecteur du système d’endocannabinoid (ECS) contre les stimulus nocifs agissant dans divers tissus, comprenant le cerveau et le foie. L’ECS comporte des récepteurs de cannabinoides, des endocannabinoid, et d’autres enzymes métaboliques dans le cerveau, le foie, et d’autres tissus périphériques.

Le CBD traite l’hépatotoxicité induit par la cocaïne , supprimant les médiateurs inflammatoires. Le CBD reconstitue les fonction du foie et du cerveau par l’intermédiaire de son action combinée, et réduit donc la létalité de la cocaïne.

weed

Cette recherche met en évidence que le cannabis possède les avantages hepatoprotective et neuroprotective contre la toxicité de cocaïne; ce qui peut être à lavenir un agent thérapeutique efficace en cas d’urgence clinique.

weed-girl-desktop-background-1024x576

Toutefois des tests cliniques additionnels sont nécessaire afin de comprendre les mécanismes moléculaires des cannabinoles contre la toxicité de la cocaïne.

Tags : CannabisdrogueÉtuderechercheTHCweed
emnl

The author emnl

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis