La Jamaïcaine

La Jamaïcaine – L’Histoire de l’herbe hybride des Antilles

Le Cannabis jamaïcain  comme le « champagne » de la culture cannabique;  une herbe hybride dont la souche « originelle » reste méconnue du publique , mais pas de la communauté Rasta qui semble bien protéger sa culture.

Jamaica

La Ganja

Le cannabis Jamaïcain est spécial, ce n’est pas une herbe indigène; elle fut importé a prix réduit des Indes à la fin du XIXème Siècle après que l’esclavage fut supprimé.

jamaicahistorysugar

D’ailleurs « Ganja » qui signifie Cannabis dans le langage courant est un mot d’origine Sanscrit qui désigne « usine ». Le Sanscrit est une langue indo-européenne de la famille indo-aryenne, autrefois parlée dans le sous-continent indien.

ji
Ganja ?

Il est a noter que nombreuses souches en provenance d’Amérique Centrale, notament les Mexicaines et Colombiennes sont succeptibles d’avoir traverser la mer vers cette île ou les esclaves africains ont émigrés de force. La position géographique de l’île y est pour beaucoup, un carrefour pour le traffic de drogue avec les USA…

jamaique_2

L’utilisation de la Ganjaa à une longue histoire dans les pratiques meditatives et mystiques asiatiques, ce qui a grandement inspiré les Rastas. En temoigne les Dreads, une pratique influencée par les mystiques orientales qu’on retrouve aussi dans de nombreuses cultures. La Ganja est considéré comme « herbe de la sagesse » par les Rastafarians, la Ganja est vue par les Rastafaris comme mentionnée par les Récits Biblique.

port-rastaman
Les Dreads, apparats du Rasta

Sinsemilla

Les souches Jamaïcaines n’étaient pas rares vers la fin des années 60; elles se sont raréfiées depuis. Ces espèces verte et brune sont considérés encore à ce jour comme le top de la sinsemilla, une forme très forte de la marijuana, semblable à la skunk qui contient un très haut niveau de Tétrahydrocannabinol (THC)

Le mot sinsemilla est composé de « Sin » qu’on peut traduire par « péché » ou « en dehors »; Sin était le Dieu Babylonnien de la Lune, une des divinités les plus importantes du panthéon de la Mésopotamie qui passe pour être le père du dieu symbolisant l’astre solaire… Sîn apparaît dans de nombreux hymnes et textes rituels comme une divinité liée à la fertilité.

Représentation du croissant de lune symbolisant Sîn

On rajoute le « Semilla »espagnol, qui veut dire tout simplement « graine ». Sinsemillia se traduit par « aucune graine », ou « sans semence » une Ganja femelle de marijuana qui n’est pas « fertile » ou « fertilisée », ce qui lui laissera produire un haut taux de résine, conçue pour déclencher la Fertilisation.

La Sinsemilla est une technique consistant à faire pousser du cannabis en ne mélangeant pas pas les femelles avec des mâles durant la floraison. Ces femelles ainsi développées sans graine contiennent plus de principe actif de THC. Cette technique augmente la production de fleurs. Le plant femelle une fois privée de la pollinnisation des males, consacre toute son énergie à la production d’organe sexuels (pistils et calices). Les Fleurs s’en retouvent plus charnues, plus lourdes et odorantes, mais aussi plus sucrées et surtout plus chargées en THC…

veganLambsBreadHD9 (1)
Lambsbread une « Land Race » des Antilles

Cette technique est connue chez toutes les personnes cultivant du cannabis à usage thérapeutique, ce qui permet d’en retirer une herbe plus concentrée, et de fumer de plus petites quantités en reduisant le goudron.

La Jamaïcaine

La proximité de la colombie, sur les routes du trafic de drogue entre la Floride et les l’Amérique du Sud rend plausible le fait que les variétés colombiennes sont préodminantes en jamaique, ce qu’on peut déjà constaté dans la forme des feuilles, le type de graines et la morphologie générale. Mais ces variétés ne sont pas des souches jamaicanes originelles. Bien que semblables aux souches colombiennes en plus grandes et fines, d’un vert plus éclaircit; la jamaicane produit un effet psychoactif très profond, un hype plus clair et cerebrale. Elle s’apparente à la Mexicaine, dans son effet; ce qui pourrait aussi expliqué une autre migration possible ^^

2016-08-03_20-06-07
Mexican marijuana

Cette Jamaicaine de sa genetique est entre la colombienne et la mexicaine; elle peut atteindre 14 pieds de hauteur, elle est bien plus ramifées que la Mexicaine. Comme la Colombienne, la jamaicaine peut plus puissance que ces souches originelles, du fait des pauvres conditions de curing et de sechage des cultivateurs jamaïcains

95b4f68dbda904391797dfe3f5002f37
Franco Loja & la Colombienne, de la House Seed Company

Quand à la Jamaïcaine « Originale », tout comme l’hawaïenne, les souches jamaïcaines s’expriment peut-être mieux dans leur pays natif. Cette herbe qu’on peut considéré comme pure souche est beaucoup plus rare et réservée, son effet est joyeux, euphorique, optimiste; d’une sensation à « couper le souffle » qu’on ne retrouvera pas dans les commerciales, même sur place. La Jamaïque est renommée pour son herbe vivante, en vue de ses différences variétés « peut être que toutes les herbes de l’iles sont uniques , de cette manière. »

blog_cdn

La Jamaïque légalise le cannabis

Les lois contre la marijuana sont vues comme le symbole de l’autorité de Babylone (non divine). La communauté Rasta a vigoureusement résisté aux lois, ce qui à mené de forte persécution par la police et les « Elites » qui voyaient dans le Rastafarisme une force dissidente qui unifiait les « marginalisés » de la Société. Des milliers de Rastafariens ont connu la prison; la guerre contre la « drogue » en Jamaïque est culturelle, elle se borne a condamner les utilisateur de Ganja perçus commme dangereusement créatif et défiant. Les Rastas ont des « des vies simples » en emphase sur la famille, la santé, la nourriture naturelle et la ganja… La Jamaicaine « stimule l’être intérieur par le discours spirituel », elle ressemble à son peuple ^^

kingston_jamaique

Le parlement jamaïcain a autorisé en 2015 la possession de 57 grammes de marijuana par personne. Son utilisation dans un but médical, ou religieuse pour les rastafaris, sera également encadrée par la loi. La Jamaïque n’en est pas moins considérée comme le plus gros fournisseur caribéens de marijuana des États-Unis.

 

Tags : Cannabishistoirerecreatif
emnl

The author emnl

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis