Medical

Cannabis & syndrome maniaco-dépressif

Troubles Bipolaire – Le cannabis, peut aider au traitement des symptômes Bipolaire

Une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’École Médicale d’Havard, de l’université de Truffts ainsi que par l’hôpital McLean prouve que le cannabis peut être utile pour ceux souffrant de trouble bipolaire. Le Cannabis n’altère pas comme le craignaient les scientifiques, les fonctions cognitives; il améliore l’humeur en général des personnes souffrant du syndrome maniaco-dépressif

do-i-have-bipolar-disorder-1

Impact de la marijuana sur l’humeur

L’Étude ainsi publiée dans la revue médicale très respectée PLOS ONE, démontre que l’inhalation du cannabis peut aider à traiter les symptômes du trouble bipolaire – également connu comme le syndrome maniaco-dépressif

« La marijuana est la substance illicite la plus utilisée chez les patients présentant un trouble bipolaire” indique le résumé de l’étude.

 

“Cependant, il y a des preuves contradictoires quant à savoir si la marijuana peut soulager ou aggraver la symptomatologie de l’humeur.”

En raison des preuves contradictoires

“L’étude actuelle visait à déterminer l’impact de la marijuana sur l’humeur des patients bipolaires afin d’examiner si la marijuana confère un impact négatif supplémentaire sur la fonction cognitive.”

Le groupe d’étude comprenait 74 participants, dont 12 patients maniaco-dépressifs qui fument du cannabis (MJBP) , 18 patients bipolaire ne fumant pas à l’accoutumé (BP), et 23 personnes avec seulement des symptômes bénins de la maladie (MJ) ainsi que 21 sujets sains qui ont servi de groupe témoin (HC) .

mepris_bipolaires

Au cours de la période d’étude, qui a duré quatre semaines, les participants sont évalué sur leur humeur, 3 x par jour et une fois de plus à la suite d’inhalation de Cannabis. En outre, des tests basés sur les fonctions cognitives ont été effectué avec et sans cannabis, et visent aussi l’impact du tabagisme sur le comportement.

Une amélioration significative

La consommation de cannabis ne provoque pas de dommages à la fonction cognitive – des résultats similaires à une précédente étude menée en 2012.

“Par rapport au groupe témoin en bonne santé, les trois autres groupes ont montré de légers signes de déclin de la fonction cognitive», ainsi décrit dans la d’analyse. “Cependant, il n’y a pas de différences significatives entre les patients qui fument et les non-fumeurs, ce qui suggère que la consommation de cannabis n’a pas d’incidence négative sur le fonctionnement cognitif de ces patients.”

En analysant les évaluations individuelles des participants; le Dr Kelly Sagar (Sagar Kelly), spécialiste en neuroscience et chef de l’équipe de recherche, affirme que la consommation de cannabis améliore l’indice de l’humeur générale des participants.

Depression

Ces résultats confirment l’ étude de l’année dernière, publiée dans la revue PLOS ONE; au cours de laquelle les chercheurs ont découvert que le gène lié à la stimulation de l’humeur est directement liée au cannabis.

“Cette étude a montré que, pour certaines personnes souffrant de troubles bipolaires, la marijuana encourage l’amélioration des symptômes cliniques,” -. “En outre, cette amélioration ne se fait pas au détriment de la déficience cognitive additionnelle”

En d’autres termes, ceux qui ont un trouble bipolaire qui ont consommé du cannabis ont vu un soulagement considérable de leurs symptômes, qui vont de la colère et l’anxiété à la manie.

diagnose-bipolaire-stoornissen-diagnostic-trouble-bipolaire_493x200

 

Tags : cannabis médical
emnl

The author emnl

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis